top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Jean-Victor Meyers ?



Jean-Victor Meyers représente une figure fascinante et relativement discrète dans le monde de la finance et du luxe français, ayant hérité d'une position notable au sein d'une des familles les plus influentes et riches de France. Petit-fils de Liliane Bettencourt, héritière de L'Oréal, l'un des plus grands conglomérats de beauté au monde, Jean-Victor a été propulsé sous les feux des projecteurs à un jeune âge, marquant une nouvelle génération au sein de l'empire familial.


Sa montée à une position de pouvoir au sein de L'Oréal et de la holding familiale, Téthys, s'est faite dans un contexte à la fois personnel et public complexe, marqué par des batailles judiciaires concernant la santé et la compétence de sa grand-mère. En 2012, dans une décision qui a surpris de nombreux observateurs et analystes du secteur, Jean-Victor Meyers a été nommé pour remplacer Liliane Bettencourt au conseil d'administration de L'Oréal, soulignant non seulement un passage de flambeau générationnel au sein de la famille, mais aussi sa confiance dans sa capacité à gérer cet héritage.


Malgré son jeune âge, Jean-Victor a démontré une maturité et une discrétion remarquables, choisissant de maintenir un profil bas dans les médias, une approche en contraste frappant avec les affaires publiques et les litiges qui ont souvent entouré la fortune familiale. Sa formation et son parcours éducatif, bien que moins documentés que ceux d'autres héritiers de grandes fortunes, semblent avoir été soigneusement choisis pour le préparer à ses responsabilités futures dans les affaires et la gestion d'actifs.


En tant que membre du conseil d'administration de L'Oréal, Jean-Victor Meyers joue un rôle crucial dans la surveillance et la direction stratégique de l'entreprise, garantissant que le géant des cosmétiques continue de prospérer dans un marché global hautement compétitif. Son influence s'étend également à la sphère philanthropique, à travers les œuvres de la Fondation Bettencourt Schueller, qui finance des projets dans les domaines de la science, des arts, et de l'inclusion sociale, perpétuant ainsi l'engagement de sa famille envers le bien-être social et le progrès culturel.


Outre ses responsabilités au sein de L'Oréal et de la fondation, Jean-Victor a aussi investi dans le monde de la mode et du luxe, co-fondant sa propre marque, Exemplaire, qui se spécialise dans la haute maroquinerie et le prêt-à-porter pour hommes. Cette entreprise témoigne de son intérêt pour l'industrie de la mode et de son désir d'apporter une touche moderne et innovante à un secteur traditionnellement dominé par des marques établies depuis longtemps.



Comments


bottom of page