top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Lala Monja Delphin Sahivelo ?



Lala Monja Delphin Sahivelo n'est pas seulement un nom parmi les hauts gradés de l'armée malagasy ; il s'agit d'une figure emblématique qui a marqué de son empreinte les Forces armées de Madagascar. Avant d'être catapulté au devant de la scène en tant que ministre des Forces armées, Sahivelo a gravi les échelons au sein de l'armée, démontrant un engagement et un leadership qui n'ont laissé personne indifférent. Sa nomination en tant que chef d'État-major des Armées (CEMA) le 18 juin 2021, lors d'un Conseil des ministres spécial organisé en visio-conférence, ne fut pas seulement une reconnaissance de ses compétences et de son dévouement, mais également un tournant majeur dans sa carrière militaire.


Sahivelo a joué un rôle crucial dans la transformation et la modernisation des Forces armées malgaches. En tant que ministre, il a été à l'initiative du changement de nom de son département, passant de ministère de la Défense nationale à ministère des Forces armées. Ce changement, loin d'être anodin, traduit une volonté ferme de mutualiser les forces et les moyens entre les différentes branches de l'armée : l'armée de terre, les forces aériennes, les forces navales, et la Gendarmerie nationale. L'objectif était clair : renforcer l'efficacité de la lutte contre l'insécurité et assurer une meilleure coordination des opérations, en favorisant l'inter-opérationnalisation et l'interarmisation.


Le général de division Sahivelo a mis un point d'honneur sur la discipline et le respect des ordres dans le cadre légal, considérant ces éléments comme essentiels à la réussite des missions confiées aux Forces armées. Selon lui, la mutualisation des forces visait principalement à améliorer l'opérationnalité dans la lutte contre l'insécurité. Il était conscient des répercussions positives que cette stratégie pourrait avoir, non seulement sur le plan sécuritaire mais aussi politique, en réaffirmant l'unité et l'indivisibilité des Forces armées malagasy, ainsi que leur engagement à défendre les institutions du pays.


Sahivelo a pris les rênes d'une armée fondée en 1960, composée de diverses branches, chacune ayant un rôle spécifique mais complémentaire dans la défense et la sécurité de Madagascar. Sous sa direction, le ministère des Forces armées, autrefois dirigé par le Général de Division Léon Jean Richard Rakotonirina, a connu des avancées significatives en termes de coopération interarmées et de modernisation des équipements et des stratégies opérationnelles.


La carrière de Lala Monja Delphin Sahivelo au sein des Forces armées malagsy est un exemple éloquent de dévouement et de leadership. Sa vision stratégique et sa capacité à fédérer autour d'objectifs communs ont contribué à renforcer la position de l'armée malagasy, non seulement en tant que force de défense du territoire mais aussi en tant qu'acteur clé dans la stabilisation et la sécurisation du pays. Son parcours, marqué par des décisions audacieuses et des réformes importantes, restera gravé dans l'histoire militaire de Madagascar comme un témoignage de son engagement indéfectible envers son pays et ses compatriotes.

Nommé aujourd'hui pour le poste de ministre des Forces armées dans le gouvernement de Christian Ntsay .

Comments


bottom of page