top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Marcella Liburd ?



Marcella Liburd, née le 10 juillet 1953 à Basseterre, est une femme politique de Saint-Christophe-et-Niévès. Après une carrière initiale dans l'enseignement et en tant qu'avocate, elle s'engage activement en politique, devenant un pilier du Parti travailliste. En 1997, elle accède au poste de secrétaire du Parti travailliste, marquant le début d'une ascension politique remarquable.


En décembre 2004, Marcella Liburd fait l'histoire en devenant la première femme à être élue présidente de l'Assemblée nationale de Saint-Christophe-et-Niévès. Cette nomination témoigne de sa compétence et de sa détermination à briser les barrières de genre dans le pays.


À partir de 2011, elle occupe un rôle clé en tant que ministre de la Santé, des Services sociaux, du Développement communautaire et de la Culture. Son engagement envers le bien-être de la population et le développement social lui vaut une reconnaissance accrue tant au niveau national qu'international.


En mars 2013, Marcella Liburd assume temporairement les fonctions de Premier ministre, démontrant ainsi sa capacité à assumer des responsabilités de premier plan dans des moments cruciaux pour le pays.


De 2013 à 2015, elle assume la présidence du Parti travailliste, marquant une autre étape importante dans sa carrière politique. Elle devient ainsi la première femme à diriger ce parti, fondé en 1932, consolidant ainsi sa position de leader incontesté au sein de la formation politique.


Le 1ᵉʳ février 2023, Marcella Liburd entre dans une nouvelle phase de sa carrière en étant investie gouverneure générale de Saint-Christophe-et-Niévès. Cette nomination marque le point culminant de sa carrière politique, témoignant de son influence et de sa contribution exceptionnelle à la nation. En mai 2023, elle représente avec dignité Saint-Christophe-et-Niévès à la cérémonie de couronnement de Charles III, roi du pays et du Commonwealth, illustrant ainsi son rôle essentiel dans les affaires nationales et internationales de son pays.

Comments


bottom of page