top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Mohamed Ould Abdel Aziz ?



Mohamed Ould Abdel Aziz, né le 20 décembre 1956 à Akjoujt, est une figure emblématique de la politique mauritanienne moderne. Son parcours, jalonné de succès militaires et d'incidents politiques, a façonné l'histoire récente de ce pays d'Afrique de l'Ouest. Cet article propose une exploration détaillée de sa vie, de ses réalisations et des controverses qui ont marqué son règne.


Mohamed Ould Abdel Aziz est né dans la ville minière d'Akjoujt, au sein de la tribu des Ouled Bou Sbaa. Son parcours éducatif l'a mené à l'Académie militaire interarmes de Meknès, au Maroc, où il a obtenu son diplôme en 1977. Il a ensuite poursuivi sa formation en Algérie, acquérant ainsi une expertise militaire diversifiée. Dès le début de sa carrière militaire, Mohamed Ould Abdel Aziz a montré des qualités de leader et d'organisateur. Il a gravi les échelons au sein de l'armée mauritanienne, occupant des postes de responsabilité croissante. En 2003, il a joué un rôle déterminant dans la déjoue d'une tentative de coup d'État, démontrant ainsi son engagement envers la stabilité du pays.


Son entrée dans l'arène politique s'est faite de manière spectaculaire en 2005, lorsqu'il a participé à un coup d'État qui a renversé le président Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya. Par la suite, il a occupé divers postes au sein du gouvernement, consolidant ainsi son influence et sa position de leader. En 2008, il a mené un autre coup d'État, renversant le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi et prenant le pouvoir.


En 2009, Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu président de la République islamique de Mauritanie. Son mandat a été marqué par des succès dans la lutte contre le terrorisme, notamment contre les groupes affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Son engagement en faveur du développement économique et social du pays a également été salué, avec des initiatives visant à stimuler la croissance économique et à réduire la pauvreté.


Malgré ses réalisations, le règne de Mohamed Ould Abdel Aziz a été entaché par des controverses et des accusations de mauvaise gouvernance. Des organisations internationales de défense des droits de l'homme ont critiqué son bilan en matière de droits de l'homme, en particulier en ce qui concerne les libertés politiques et la liberté de la presse. Des allégations de corruption et de népotisme ont également entaché son mandat, suscitant des critiques de la part de l'opposition et de la société civile.


Conformément à la Constitution, Mohamed Ould Abdel Aziz a quitté le pouvoir en 2019, cédant la place à son successeur, Mohamed Ould Ghazouani. Cette transition a été saluée comme une étape importante vers la consolidation de la démocratie en Mauritanie. Cependant, les partisans de l'opposition ont critiqué le processus électoral, affirmant qu'il était entaché d'irrégularités et de fraudes.


Pendant son mandat, Mohamed Ould Abdel Aziz a joué un rôle actif sur la scène régionale et internationale. En tant que président de l'Union africaine, il a œuvré pour la résolution des conflits et la promotion de la paix sur le continent. Il a également été un ardent défenseur de la coopération régionale, en particulier dans le domaine de la sécurité, en soutenant la création du G5 Sahel, une initiative visant à lutter contre le terrorisme et l'extrémisme violent dans la région.


Mohamed Ould Abdel Aziz a laissé une empreinte indélébile sur l'histoire moderne de la Mauritanie. Son parcours, marqué par des succès militaires et des controverses politiques, témoigne de sa complexité en tant que leader. Alors que son héritage politique est sujet à débat, son influence continue de se faire sentir dans le paysage politique mauritanien, soulignant ainsi son importance dans l'histoire de ce pays d'Afrique de l'Ouest.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page