top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Mohandas Karamchand Gandhi ?

Mohandas Karamchand Gandhi, communément appelé Mahatma Gandhi, est né le 2 octobre 1869 à Porbandar, en Inde. Ses années formatrices se sont déroulées à une époque de changement profond en Inde, sous le joug colonial britannique. Gandhi a poursuivi ses études en droit à la UCL Faculty of Laws de Londres entre 1888 et 1891, une période pendant laquelle il a été exposé aux idées de grands penseurs tels que Bouddha, Mahatma Jyotirao Phule, Henry David Thoreau, Léon Tolstoï, et Shiblī Nuʻmānī. Ces influences façonneront profondément sa philosophie de non-violence et de résistance pacifique.



De retour en Inde après un séjour de plusieurs années en Afrique du Sud, où il a lutté contre la discrimination envers la diaspora indienne, Gandhi a embrassé pleinement le rôle de leader du mouvement pour l'indépendance de l'Inde. Son approche de la non-violence, ou 'Ahimsa', est devenue la pierre angulaire des efforts d'indépendance, influençant non seulement les masses en Inde mais aussi des leaders de mouvements civils partout dans le monde.


Campagnes pour l'indépendance

Au travers de ses campagnes emblématiques comme la Marche du sel et les nombreux appels au boycottage des produits britanniques, Gandhi a prôné une résistance pacifique qui a graduellement érodé la légitimité du règne britannique en Inde. Son engagement envers la justice sociale s'est étendu au-delà de la lutte pour l'indépendance, abordant des questions telles que l'équité entre les castes, le droit à l'éducation et la condition féminine.


Une vie personnelle au service de la communauté

Marié à Kasturba Gandhi dès 1883, Gandhi a partagé avec elle quatre enfants : Harilal, Manilal, Ramdas, et Devdas. Leur vie de famille, bien que souvent mise à l'épreuve par les longues périodes d'activisme de Gandhi et ses fréquents séjours en prison, a été un pilier de son soutien émotionnel et personnel. Kasturba elle-même a été une figure clé dans plusieurs campagnes de non-violence jusqu'à sa mort en 1944.


L'assassinat et son héritage impérissable

Le 30 janvier 1948, Gandhi a été assassiné à New Delhi, un acte qui a choqué le monde entier et marqué la fin tragique d'une vie dédiée à la lutte pour la paix et la justice. Son impact, cependant, dépasse largement les circonstances de sa mort.


Postérité mondiale

Gandhi laisse derrière lui un héritage de lutte pacifique pour la justice qui continue d'inspirer les mouvements de droits civils et de liberté à travers le monde. Son enseignement et ses pratiques de non-violence restent des outils essentiels pour de nombreux activistes et politiciens actuels.


Mahatma Gandhi reste une figure lumineuse dans l'histoire moderne, non seulement en tant que père de l'Inde moderne mais aussi comme un symbole mondial de résilience et de moralité dans la lutte contre l'oppression. Sa vie et son œuvre continuent d'être étudiées et célébrées comme l'incarnation de la conviction que la paix est possible par la non-violence.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page