top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Monique Iborra ?



Monique Iborra, née le 8 mars 1945 à Maison Carrée en Algérie, est une figure politique française ayant eu une longue carrière au sein du Parti socialiste (PS) avant de rejoindre La République en marche (LREM). Elle occupe actuellement le poste de députée de la Haute-Garonne depuis 2007.


Après avoir obtenu son baccalauréat en philosophie, Monique Iborra décide de se spécialiser dans le domaine de la santé en obtenant le diplôme de sage-femme. Pendant huit ans, elle exerce cette profession avec dévouement, travaillant notamment à la maternité de l'hôpital de La Grave à Toulouse. Son engagement pour la profession la conduit également à devenir enseignante à l'école de sage-femme. Par la suite, elle élargit son champ d'action en devenant chargée de mission à la direction départementale de l'action sanitaire et sociale. Son implication dans le domaine de la santé se concrétise également par sa fondation de la Fédération nationale des associations de sages-femmes, dont elle assure la présidence pendant cinq ans.


Sur le plan politique, Monique Iborra commence sa carrière en tant qu'adjointe au maire de Lévignac-sur-Save, puis en tant que conseillère municipale de Muret. Elle se distingue également au niveau régional en étant élue au conseil régional de Midi-Pyrénées, où elle occupe le poste de première vice-présidente, chargée de l'emploi, de l'insertion, de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de la politique de la ville.


En tant que membre du Parti socialiste, Monique Iborra accède à la députation en 2007 dans la 6e circonscription de la Haute-Garonne, succédant à Hélène Mignon. Elle est réélue en 2012, puis en 2017, cette fois-ci sous l'étiquette LREM. Cependant, sa carrière politique n'a pas été exempte de controverses, notamment en raison de l'emploi de sa fille comme attachée parlementaire. Cette situation a suscité des interrogations sur d'éventuels conflits d'intérêts, bien que Monique Iborra ait nié tout acte répréhensible.


En parallèle de son parcours politique, Monique Iborra est une femme engagée dans sa vie personnelle. Mariée à Manuel Iborra, elle est mère de deux enfants, Jean-Philippe et Sophie.


À l'aube de ses 79 ans, Monique Iborra continue de servir son pays en tant que représentante à l'Assemblée nationale, portant les voix et les préoccupations de ses électeurs de la Haute-Garonne. Son expérience dans le domaine de la santé et son engagement politique font d'elle une personnalité incontournable de la scène politique française.

Comments


bottom of page