top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Narendra Modi ?



Narendra Modi, l'une des figures politiques les plus influentes de l'Inde contemporaine, incarne un parcours remarquable marqué par son ascension fulgurante dans l'arène politique nationale. Né le 17 septembre 1950 dans la ville de Vadnagar, dans l'État du Gujarat, Modi a émergé en tant que leader charismatique, visionnaire et souvent controversé, qui a redéfini le paysage politique indien et façonné l'avenir de la nation de manière significative. À travers ses politiques audacieuses, son engagement envers le développement économique et son nationalisme fervent, Modi a laissé une empreinte indélébile sur l'histoire de l'Inde moderne.


Narendra Damodardas Modi est né dans une famille modeste de la caste des Ghanchi, qui est traditionnellement associée à la production d'huile de presse. Son père, Damodardas Mulchand Modi, travaillait comme vendeur de thé et sa mère, Heeraben Modi, était femme au foyer. Modi a grandi dans des conditions modestes mais a été élevé avec des valeurs fortes de travail acharné, de discipline et de dévotion envers le service de la nation.


Sa jeunesse à Vadnagar a été marquée par un vif intérêt pour la politique et un désir ardent de faire une différence dans la vie des gens. Très tôt, il a été influencé par les idéaux nationalistes du Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), une organisation hindoue nationaliste, et a rejoint ses rangs en tant que bénévole à un jeune âge. Son engagement précoce dans le mouvement RSS a jeté les bases de sa future carrière politique et a façonné son identité en tant que leader dévoué au service de la nation et de la cause hindoue.


Modi a poursuivi ses études à l'université de Delhi, où il a obtenu un diplôme en arts après avoir étudié les sujets politiques et la philosophie. Cependant, il a rapidement quitté les études supérieures pour se consacrer entièrement à la politique et au service public. Sa décision de rejoindre le Bharatiya Janata Party (BJP), le principal parti d'opposition de l'époque, marque le début d'une carrière politique remarquable qui allait le propulser au sommet du pouvoir.


Les débuts de Modi dans la politique ont été modestes, mais sa détermination, son éloquence et son leadership charismatique l'ont rapidement distingué au sein du BJP. Il a gravi les échelons du parti avec une remarquable rapidité, occupant divers postes au niveau régional et national. Sa première grande percée est survenue en 2001, lorsqu'il a été nommé chef ministre du Gujarat, un État majeur de l'Inde occidentale.


Sous le leadership de Modi, le Gujarat a connu une transformation remarquable sur les plans économique et social. Il a mis en œuvre des réformes audacieuses visant à stimuler la croissance économique, à attirer les investissements et à promouvoir le développement des infrastructures. Son approche pragmatique et axée sur les résultats a valu à l'État une réputation de plaque tournante du développement industriel et commercial en Inde.


Cependant, le mandat de Modi en tant que chef ministre du Gujarat a également été entaché par des controverses et des critiques, en particulier en ce qui concerne sa gestion des émeutes de 2002. Ces émeutes, qui ont éclaté en réaction à des affrontements entre hindous et musulmans, ont fait des centaines de morts, principalement parmi la communauté musulmane. Bien que Modi ait nié toute implication dans les violences, il a été critiqué pour ne pas avoir pris des mesures suffisantes pour les arrêter ou pour protéger les minorités religieuses.


Malgré ces controverses, Modi est devenu une figure de proue au sein du BJP et a été réélu à plusieurs reprises en tant que chef ministre du Gujarat, consolidant ainsi sa position en tant que leader politique éminent et influent.


Fort de son succès au Gujarat et de sa popularité croissante au sein du BJP, Modi a été choisi comme candidat du parti pour le poste de Premier ministre lors des élections générales de 2014. La campagne électorale de Modi a été marquée par un message de développement économique, de gouvernance efficace et de nationalisme fort, qui a trouvé un écho auprès de millions d'électeurs à travers le pays.


Le BJP, dirigé par Modi, a remporté une victoire écrasante aux élections de 2014, obtenant une majorité absolue au parlement et mettant ainsi fin à plusieurs décennies de domination du Congrès. Narendra Modi a prêté serment en tant que 14e Premier ministre de l'Inde le 26 mai 2014, marquant le début d'une nouvelle ère dans la politique indienne.


En tant que Premier ministre, Modi a entrepris une série de réformes audacieuses et controversées visant à transformer l'économie indienne, à moderniser les infrastructures, à promouvoir le développement rural et à renforcer la sécurité nationale. Son gouvernement a lancé des initiatives emblématiques telles que "Make in India", "Digital India" et "Swachh Bharat Abhiyan", qui visaient à stimuler la croissance économique, à promouvoir l'innovation technologique et à améliorer les conditions de vie des citoyens.


Cependant, le mandat de Modi n'a pas été sans critiques ni controverses. Son gouvernement a été critiqué pour sa gestion de diverses questions, notamment les tensions religieuses, les droits de l'homme, l'emploi et les inégalités sociales. Les décisions politiques telles que la démonétisation de 2016 et la mise en œuvre du Goods and Services Tax (GST) ont suscité des débats animés et ont été sujettes à des évaluations mitigées quant à leur efficacité et à leurs conséquences économiques.


Malgré les défis et les obstacles, Modi est resté un leader charismatique et polarisant, dont la popularité personnelle et le style de leadership dynamique ont continué à captiver l'imagination de millions d'Indiens. Sa capacité à communiquer efficacement avec les masses, à mobiliser un soutien politique solide et à inspirer un sentiment de fierté nationale ont contribué à consolider sa position en tant que l'une des figures politiques les plus influentes de l'Inde moderne.


Lors des élections générales de 2019, Narendra Modi a mené une campagne électorale énergique et hautement médiatisée, mettant en avant son bilan en matière de développement économique, de sécurité nationale et de gouvernance efficace. Le BJP a remporté une victoire écrasante, consolidant ainsi la position de Modi en tant que Premier ministre et ouvrant la voie à un second mandat consécutif.


Au cours de son deuxième mandat, Modi a continué à promouvoir sa vision d'une Inde moderne, prospère et inclusive. Son gouvernement s'est concentré sur des initiatives telles que "Ayushman Bharat", qui vise à fournir une couverture d'assurance maladie universelle, et "Pradhan Mantri Kisan Samman Nidhi", un programme de soutien aux agriculteurs. Il a également cherché à renforcer les liens diplomatiques de l'Inde avec d'autres pays, à promouvoir le commerce international et à relever les défis mondiaux tels que le changement climatique et la lutte contre le terrorisme.


Cependant, le deuxième mandat de Modi a également été marqué par des défis majeurs, notamment la pandémie de COVID-19 qui a frappé l'Inde de plein fouet en 2020. La gestion de la crise par le gouvernement, en particulier la mise en œuvre d'un confinement national strict, a été soumise à un examen minutieux et a suscité des critiques concernant les pertes économiques, les souffrances humaines et les lacunes dans les infrastructures sanitaires.


Malgré ces défis, Narendra Modi reste un leader politique influent et une figure emblématique de l'Inde moderne. Son style de gouvernance dynamique, son nationalisme fervent et sa vision audacieuse de l'avenir continuent d'inspirer et de polariser l'opinion publique, faisant de lui l'une des personnalités les plus remarquables de l'histoire politique indienne contemporaine. Alors que l'Inde poursuit sa trajectoire de croissance et de développement sous sa direction, l'héritage politique de Modi continue à susciter un débat animé et à façonner le cours de l'histoire de la nation.


Comments


bottom of page