top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Raymond Ndong Sima ?



Raymond Ndong Sima, une figure politique gabonaise de premier plan, est né le 23 janvier 1955 à Oyem, au Gabon. Son parcours politique, marqué par des nominations importantes et des revirements stratégiques, illustre les dynamiques complexes de la scène politique gabonaise.


Ndong Sima commence sa carrière politique en étant nommé ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et du Développement rural le 17 octobre 2009. Sa première incursion dans le gouvernement lui permet de se faire connaître sur la scène politique nationale. Aux élections législatives de décembre 2011, il est élu à l'Assemblée nationale, représentant la province de Woleu-Ntem.


La démission du Premier ministre Paul Biyoghe Mba le 13 février 2012 ouvre la voie à l'ascension politique de Ndong Sima. Le président Ali Bongo le nomme Premier ministre le 27 février 2012, marquant ainsi un changement significatif dans la tradition politique gabonaise. En effet, le poste de Premier ministre était généralement attribué à un Fang de la province de l'Estuaire, tandis que Ndong Sima était originaire de la province de Woleu-Ntem, dans le nord du pays.


Sous sa direction, le Gabon connaît une période de stabilité politique et économique relative. Cependant, son mandat est de courte durée, car il est limogé en janvier 2014 et remplacé par Daniel Ona Ondo après les élections de décembre 2013. Malgré cette déception, Ndong Sima reste actif sur la scène politique, exprimant ses critiques à l'égard du Parti démocratique gabonais (PDG) et son mécontentement quant à la gestion des finances publiques.


n tant que candidat indépendant à l'élection présidentielle de 2016, Ndong Sima obtient un faible pourcentage de voix, illustrant les défis auxquels il est confronté en tant que candidat non affilié à un parti politique majeur. Cependant, sa détermination reste intacte, et il se présente à nouveau à l'élection présidentielle de 2023, cette fois-ci avec le soutien de la coalition de l'opposition.


L'événement majeur qui bouleverse le paysage politique gabonais en 2023 est le coup d'État qui renverse le président Ali Bongo. Dans ce contexte tumultueux, Ndong Sima quitte la coalition de l'opposition et accepte la nomination au poste de Premier ministre de la Transition par le nouveau dirigeant du pays, Brice Oligui Nguema, le 7 septembre 2023. Sa décision de rejoindre le gouvernement de transition témoigne de son engagement envers la stabilité et la transition pacifique du pouvoir.


En tant que Premier ministre de la Transition, Ndong Sima s'engage à mener le pays vers des élections libres et équitables. Il annonce la composition de son gouvernement de transition le 11 septembre 2023 et déclare qu'il ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle, démontrant ainsi son désir de faciliter une transition démocratique sans chercher à accroître son propre pouvoir.


L'avenir politique de Raymond Ndong Sima reste incertain, alors que le Gabon traverse une période de transition et de réalignement politique. Son leadership pendant cette période critique pourrait jouer un rôle déterminant dans la consolidation de la démocratie et la promotion de la stabilité politique dans le pays.


Comments


bottom of page