top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Sébastien Jumel ?



Sébastien Jumel, né le 20 décembre 1971 à Sainte-Adresse, incarne un militantisme politique fortement ancré dans les valeurs du Parti communiste français (PCF). Son parcours, à la fois politique et social, témoigne d'un engagement continu en faveur des classes populaires et des motivations de justice sociale.


Origines et engagements précoces

Issu d'un milieu familial marqué par les valeurs de solidarité et d'engagement, Sébastien Jumel se forge très tôt une conscience politique. Son adhésion au PCF à l'âge de 18 ans témoigne de sa volonté de s'engager pour des dynamiques de gauche.


Une carrière politique et militante étoffée

Son parcours politique débute au sein du PCF, où il occupe diverses responsabilités, notamment en tant que conseiller général de la Seine-Maritime de 2002 à 2015, représentant le canton de Dieppe-Ouest. Parallèlement, il devient maire de Dieppe en 2008, une fonction qu'il exerce avec dévouement jusqu'en 2017.


Un engagement au service des plus défavorisés

Durant ses mandats politiques, Sébastien Jumel a rencontré un accent particulier sur les questions sociales, économiques et culturelles. Son action vise à promouvoir l'égalité des chances, à défendre les droits des travailleurs et à soutenir les initiatives en faveur de la jeunesse et de la culture.


Une ascension politique au sein du PCF

Son engagement au sein du PCF est également marqué par son rôle de porte-parole du parti dans diverses instances politiques. Sa voix, empreinte de conviction et de détermination, contribue à défendre les valeurs et les positions du PCF sur la scène politique nationale.


Un militantisme continu et engagé

En conclusion, Sébastien Jumel incarne un militantisme politique et social ancré dans la tradition communiste française. Son parcours, jalonné d'engagements et de responsabilités politiques, témoigne de sa détermination à œuvrer pour une société plus juste et solidaire, en accord avec les motivations de son parti et les aspirations des classes populaires.

Opmerkingen


bottom of page