top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Sandrine Le Feur ?



Sandrine Le Feur, née le 18 mars 1991 à Saint-Brieuc, incarne une figure émergente de la politique française. Issue d'un milieu familial où l'engagement professionnel est valorisé, elle a suivi un parcours atypique qui l'a menée à conjuguer son intérêt pour les sciences avec sa passion pour l'agriculture. Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique, elle a décidé de se former dans ce domaine en décrochant un BTS agricole ACSE au lycée Pommerit. C'est durant cette formation qu'elle s'est fortement investie dans l'agriculture biologique, devenant adhérente à la Confédération paysanne, un choix qui témoigne de son engagement en faveur d'une agriculture respectueuse de l'environnement et des pratiques durables.


En 2015, Sandrine Le Feur a pris un tournant décisif en rejoignant l'exploitation agricole de son compagnon, où ils cultivent une variété de légumes en bio et élèvent des animaux. Parallèlement à son activité agricole, elle s'est impliquée dans des initiatives locales visant à promouvoir les circuits courts et à valoriser les produits locaux. En co-fondant l'« épicerie locale et collaborative de Pleyber » (Elocop) en 2013, elle a contribué à dynamiser l'économie locale en regroupant une trentaine de producteurs locaux au sein d'un magasin de vente directe, favorisant ainsi les échanges entre producteurs et consommateurs et encourageant une consommation plus responsable.


Sur le plan politique, Sandrine Le Feur a fait ses premiers pas en rejoignant le comité local d'En marche à Morlaix début 2017, où elle a rapidement soutenu la candidature d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle. Encouragée par des figures influentes telles que Richard Ferrand et Christophe Castaner, elle s'est lancée dans la course aux élections législatives dans la 4e circonscription du Finistère. Malgré un débat télévisé tendu, elle a su convaincre les électeurs et remporter l'élection avec le soutien de La République en marche, brisant ainsi l'hégémonie du Parti socialiste dans sa circonscription.


À l'Assemblée nationale, Sandrine Le Feur s'est rapidement distinguée par son engagement en faveur de l'environnement et du développement durable. Elle s'est notamment impliquée dans le débat sur l'interdiction du glyphosate et a exprimé des réserves quant à certains accords commerciaux internationaux, défendant une approche plus éthique et durable des échanges internationaux. Cependant, ses prises de position ont parfois suscité des critiques, certains reprochant à ses votes de ne pas être suffisamment en faveur de la protection de l'environnement.


En 2022, Sandrine Le Feur s'est présentée aux élections législatives sous l'étiquette Ensemble !, confirmant ainsi son ancrage politique dans le paysage local. Réélue dans sa circonscription avec 54,4 % des voix, elle a consolidé sa position en tant que représentante engagée de sa communauté, tout en continuant à défendre ses convictions et à promouvoir des politiques favorables à l'agriculture durable et à la préservation de l'environnement. Son parcours atypique et son engagement en font une figure politique à suivre de près dans les années à venir.

Comments


bottom of page