top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Sitiveni Rabuka ?



Sitiveni Rabuka est une figure marquante de l'histoire politique des Fidji, dont le parcours tumultueux a traversé des moments de crise, de réconciliation et d'évolution politique. Né le 13 septembre 1948, Rabuka a laissé une empreinte indélébile non seulement dans le domaine politique, mais aussi dans le sport et la carrière militaire.


Natif du village de Drekeniwai sur l'île de Vanua Levu, Sitiveni Rabuka a montré très tôt des signes de talent et de leadership. Son parcours académique et sportif à l'école Reine Victoria à Nasinu a révélé son excellence non seulement dans les études, mais aussi dans le domaine sportif, notamment en athlétisme et en rugby. Son engagement dans le sport, en tant que joueur de rugby pour l'équipe nationale des Fidji, a contribué à forger son caractère et son leadership, le préparant ainsi aux défis futurs.


Après ses études, Sitiveni Rabuka s'est engagé dans une carrière militaire distinguée, acquérant des compétences et des expériences précieuses dans diverses écoles militaires en Nouvelle-Zélande, en Inde et en Australie. Son service dans des missions internationales telles que la FINUL au Liban et la Force multinationale et observateurs au Sinaï a renforcé sa réputation en tant que leader compétent et dévoué.


Cependant, c'est son rôle dans les coups d'État de 1987 qui a marqué un tournant dans la vie politique des Fidji. En tant que colonel de l'armée, Rabuka a renversé le gouvernement démocratiquement élu de Timoci Bavadra, invoquant la défense des intérêts autochtones fidjiens. Ces actions controversées ont secoué le pays et ont eu des répercussions internationales, mais ont également lancé la carrière politique de Rabuka.


Après les coups d'État, Rabuka est devenu Premier ministre à deux reprises dans un cadre démocratique, entre 1992 et 1997, puis à nouveau depuis 2022. Sa première période au pouvoir a été marquée par des tensions ethniques et des réformes constitutionnelles visant à garantir la suprématie politique des autochtones fidjiens. Cependant, au fil du temps, Rabuka a évolué vers des positions plus inclusives et a œuvré pour le multiculturalisme et le dialogue interethnique.


Après une période en dehors du pouvoir, Rabuka est retourné en politique, cette fois en tant que chef du Parti libéral social-démocrate (SODELPA), et plus tard fondateur de l'Alliance populaire (PA). Son engagement en faveur de la réconciliation et du pardon pour les événements de 1987 a été un aspect central de son retour en politique. Ses efforts pour promouvoir l'unité nationale et la compréhension interethnique ont été salués à travers les Fidji.


En 2022, Rabuka est revenu au poste de Premier ministre dans le cadre d'une coalition politique, marquant ainsi une nouvelle étape dans sa carrière politique. Son gouvernement s'est engagé à promouvoir l'harmonie interethnique, le respect des droits de l'homme et le développement économique durable. Des initiatives telles que l'instauration de jours fériés pour commémorer des événements historiques importants et la volonté de réformer la Constitution témoignent de son engagement envers une société fidjienne inclusive et progressiste.


Sitiveni Rabuka demeure une figure polarisante dans le paysage politique des Fidji, mais son parcours tumultueux et son évolution vers des positions plus conciliantes reflètent les défis et les transformations de la société fidjienne. Son leadership continuera à façonner l'avenir du pays et à inspirer les générations futures à promouvoir la paix, la tolérance et le progrès dans les Fidji et au-delà.

Comments


bottom of page