top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Xiomara Castro ?



Xiomara Castro Sarmiento est une figure emblématique de la politique hondurienne, née le 30 septembre 1959 à Tegucigalpa, la capitale du Honduras. Sa vie est jalonnée d'engagements politiques et de luttes pour la démocratie et les droits de l'homme dans son pays.


Originaire d'une famille modeste, Xiomara Castro a grandi dans la ville de Catacamas, où elle a développé très tôt un intérêt pour les questions sociales et politiques. En 1976, elle épouse Manuel Zelaya, qui deviendra plus tard président du Honduras. Le couple s'installe dans la ville de Catacamas, où ils élèvent leurs quatre enfants.


Xiomara Castro a toujours été impliquée dans les activités politiques aux côtés de son mari, qui était un membre éminent du Parti libéral hondurien. En tant que Première dame du Honduras, de 2006 à 2009, elle a joué un rôle discret mais important dans la promotion du bien-être social et de la santé publique. Elle a notamment mis en place des programmes d'aide aux mères célibataires et s'est engagée dans la lutte contre le VIH/SIDA.


Cependant, la vie politique de Xiomara Castro prend une tournure dramatique en 2009, lorsqu'un coup d'État renverse son mari, Manuel Zelaya, alors président du Honduras. Craignant pour sa sécurité, Xiomara se réfugie à l'ambassade des États-Unis et devient rapidement une figure de proue des manifestations pro-démocratie qui éclatent dans tout le pays. Son courage et sa détermination à défendre les principes démocratiques lui valent une admiration nationale et internationale.


Après le coup d'État, Xiomara Castro décide de s'engager pleinement en politique en fondant le parti Liberté et refondation (Libre) en 2011. Elle rompt ainsi définitivement avec le Parti libéral hondurien et devient une voix influente de l'opposition. En 2013, elle se présente comme candidate à l'élection présidentielle, mais est battue par Juan Orlando Hernández.


Malgré cette défaite, Xiomara Castro reste active sur la scène politique et participe à l'élection présidentielle de 2017 en tant que candidate à la vice-présidence aux côtés du centriste Salvador Nasralla. Bien que leur coalition soit donnée gagnante par les sondages pré-électoraux, le résultat final est contesté et Juan Orlando Hernández est réélu président, ce qui déclenche des manifestations et des accusations de fraude électorale.


Fortement déterminée à poursuivre son combat politique, Xiomara Castro se présente une nouvelle fois à l'élection présidentielle de 2021 en tant que candidate du parti Libre. Sa campagne est axée sur la lutte contre la corruption, la promotion des droits sociaux et économiques, et la nécessité d'une nouvelle constitution pour le Honduras.


Le 28 novembre 2021, Xiomara Castro remporte une victoire historique en devenant la première femme élue présidente du Honduras, avec 53,4 % des voix. Sa victoire met fin à un siècle de bipartisme entre le Parti national et le Parti libéral, marquant ainsi une nouvelle ère politique dans le pays.


Depuis son investiture le 27 janvier 2022, Xiomara Castro fait face à de nombreux défis en tant que présidente. Son mandat est marqué par des efforts pour lutter contre la corruption, promouvoir le développement économique et social, et renforcer l'État de droit. Elle s'engage également dans des réformes politiques et constitutionnelles visant à consolider la démocratie et les droits de l'homme au Honduras.


Malgré les obstacles et les contestations politiques auxquelles elle est confrontée, Xiomara Castro reste déterminée à poursuivre son engagement en faveur du peuple hondurien. Sa présidence est un témoignage de sa résilience, de son leadership et de son dévouement à faire progresser son pays vers un avenir meilleur.



Comments


bottom of page