top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui sont les Oromo ?

Les Oromo, groupe ethnique le plus important de la Corne de l'Afrique, jouent un rôle crucial dans l'histoire et la culture de l'Éthiopie et au-delà.



Les Oromo constituent le groupe ethnique le plus important en Éthiopie et dans l'ensemble de la Corne de l'Afrique. Vivant principalement dans la région fédérée de l'Oromia, ils sont également présents en Somalie et dans le nord du Kenya. Selon des estimations, ils représentent entre 34,5 % et 40 % de la population éthiopienne.


Les Oromo parlent l'afaan oromo, ou oromiffa, une langue appartenant à la branche couchitique de la famille afro-asiatique. Ce terme est apparu dans la littérature pour la première fois en 1893 et est devenu commun au XXe siècle. Les Oromo sont aussi désignés par plusieurs variantes : Ilma Orma, Oremon, Orma, Oromata, et d'autres termes dépréciatifs comme Gala ou Galla.


Période Zemene Mesafint

Du XVIIIe au XIXe siècle, les Oromo ont exercé une influence dominante dans le nord de l'Éthiopie pendant la période Zemene Mesafint. Ils ont été impliqués dans des guerres avec les chrétiens du nord et les musulmans du sud et de l'est de la Corne de l'Afrique. Malgré la conversion de la majorité des Oromo au christianisme ou à l'islam, certains ont conservé leurs croyances traditionnelles.


Population et répartition

Selon le recensement de 2007, les Oromo représentaient environ 34,5 % de la population éthiopienne. D'autres estimations suggèrent qu'ils pourraient constituer jusqu'à 40 % de la population. En 2022, leur nombre dépassait les 40 millions en Éthiopie sur une population totale de plus de 113 millions d’Éthiopiens. Les Oromo sont également présents de manière significative dans le nord du Kenya.


Langue

Les Oromo parlent l'afaan oromo, une langue couchitique qui connaît des variations locales. Des locuteurs de l'oromiffa se trouvent en Éthiopie, à Djibouti, en Somalie et au Kenya.


Religions

Environ la moitié des Oromo sont musulmans, un quart sont chrétiens orthodoxes, et le reste se divise entre protestants (y compris évangéliques) et adeptes du culte Waaq. Selon l'Association of Muslim Social Scientists, plus de 60 % des Oromo suivent l'islam, plus de 30 % suivent le christianisme, et moins de 3 % pratiquent la religion traditionnelle.


Histoire des migrations et conflits

Les Oromo sont peut-être originaires du nord du Borana ou du Balé, au sud de l'Éthiopie. Au XVIe siècle, ils entament une "migration pastorale" vers des territoires septentrionaux, facilitée par les ruptures causées par les conquêtes d'Ahmed Gragn. Ce processus a permis aux Oromo d'agglomérer et d'acculturer les populations locales.


Depuis 2004, des affrontements ont eu lieu de manière sporadique entre les groupes Oromo et Somali à la frontière de leurs régions respectives. En septembre 2017, ces conflits, liés au contrôle de terres arables, ont provoqué des "tueries brutales" et poussé des dizaines de milliers de personnes à fuir la zone.


Les Oromo ont une histoire riche et complexe, marquée par des migrations, des conflits et des adaptations culturelles. En tant que groupe ethnique le plus important de la Corne de l'Afrique, leur influence sur la région est profonde, et leur avenir est lié à la stabilité et au développement de l'Éthiopie et des régions voisines. Comprendre leur histoire et leur culture est essentiel pour appréhender les dynamiques actuelles dans cette partie du monde.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page