top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Réactions vives à la proposition de "pause réglementaire" environnementale

La proposition d'Emmanuel Macron de suspendre temporairement les normes environnementales provoque une forte réaction de désapprobation.



Les déclarations du président de la République jeudi dernier concernant une "pause réglementaire européenne" en matière de normes environnementales ont suscité de vives réactions, notamment à gauche. Ce propos intervient alors que le Conseil d'État avait récemment demandé au gouvernement de prendre de nouvelles mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays. Certains voient dans cette prise de position un écho à l'attitude de l'ancien président Nicolas Sarkozy, qui avait déclaré en 2010, lors du Salon de l'agriculture, "ça commence à bien faire" en référence aux préoccupations environnementales. Le président actuel a argumenté en affirmant que la France se trouve en tête, sur le plan réglementaire, par rapport aux États-Unis, à la Chine et aux autres puissances mondiales.


Il a plaidé pour une exécution des mesures existantes plutôt que de procéder à de nouveaux changements, afin de ne pas décourager les acteurs économiques. Il a également souligné le risque d'être en tête en termes de réglementation et en queue de peloton en termes de financement.

Le ministre délégué chargé de l'Industrie, Roland Lescure, a même ajouté une dimension temporelle à cette proposition en indiquant que la France souhaitait que cette pause environnementale dure cinq ans. Cette position a ravivé les débats et les inquiétudes sur l'engagement du pays envers la transition écologique, alors que la lutte contre le changement climatique et la protection de l'environnement sont des enjeux cruciaux au niveau national et international.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page