top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Réduction de 27% de la malnutrition à Madagascar d'ici 5 Ans


Madagascar lance un projet quadriennal multisectoriel d'envergure visant à réduire le taux de malnutrition chronique, particulièrement alarmant dans le sud du pays.


Une initiative collective

Le projet est le fruit d'une collaboration entre l’Office national de nutrition (ONN), la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KFW), le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). Lancé officiellement hier à Antaninarenina, cette initiative vise à réduire le taux de malnutrition chronique de 40% à 27% en cinq ans.


Un financement conséquent

Avec un financement de 28,5 millions d'euros provenant de la KFW, le projet cible 106 650 personnes vulnérables dans les régions d'Androy, Anosy et Atsimo-Andrefana, parmi les plus touchées par la malnutrition.


Des activités ciblées et impactantes

Le projet se déroulera dans quatre communes : Itampolo, Sihanamaro, Tsivory et Ifotaka. Le PAM offrira des services de nutrition à base communautaire. Les femmes enceintes et allaitantes de ces communes bénéficieront de suppléments nutritionnels et de conseils pour améliorer la diversification alimentaire. De plus, des unités artisanales de transformation alimentaire seront créées pour augmenter la disponibilité et l’accessibilité des aliments nutritifs.


Réponse multisectorielle

L'approche multisectorielle du projet vise également à renforcer la résilience des communautés face aux chocs climatiques et aux crises mondiales, comme celle en Ukraine. Selon le Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, coordonnateur national de l’ONN, l'atteinte de cet objectif ambitieux nécessitera une coordination étroite entre tous les acteurs impliqués.


En somme, ce projet revêt une importance capitale pour l'amélioration de la santé publique à Madagascar. Non seulement il vise une réduction significative de la malnutrition, mais il cherche aussi à renforcer la résilience des communautés vulnérables. Un défi de taille, mais nécessaire pour le bien-être et le développement du pays.

11 vues0 commentaire

תגובות

דירוג של 0 מתוך 5 כוכבים
אין עדיין דירוגים

הוספת דירוג
bottom of page