top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Réformes continues en finances publiques à Madagascar pour 2024


Le ministère de l’Économie et des Finances (MEF) de Madagascar, sous la direction de Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, poursuit son élan de modernisation en 2024, avec des réformes juridiques et institutionnelles visant à renforcer l'efficacité et la transparence des finances publiques. Cette initiative est en phase avec l'ère de la digitalisation et répond aux directives du président de la République.


Bilan positif et avancées en digitalisation

Le ministère a réalisé plusieurs progrès significatifs, notamment la digitalisation de l'administration fiscale et douanière et la gestion des marchés publics via l’e-gouvernance procurement. Ces avancées ont permis d'accélérer les procédures et de sécuriser les recettes, marquant un tournant décisif dans la gestion des affaires publiques.


Nouveaux cadres juridiques et institutionnels

Des décrets clés ont été émis, dont le décret 2023-255 du 15 mars 2023 sur la gestion des investissements publics, et un décret relatif à l’évaluation des dépenses fiscales. Ces mesures sont cruciales pour moderniser le cadre juridique des finances publiques, garantissant une gestion plus efficace et transparente des ressources de l'État.


Initiatives de réforme en cours

La ministre Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a annoncé la continuation des réformes, avec des projets comme le décret sur la subvention extérieure, la mise en place du Club Régional de la Gestion Publique (CRGP), et l’exécution des dépenses diplomatiques et consulaires. Ces initiatives visent à étendre la modernisation à tous les niveaux de la gestion financière du pays.


Modernisation de la Loi Organique sur les Lois de Finances

Un projet majeur est la réforme de la Loi Organique sur les Lois de Finances (LOLF), une loi datant de 20 ans qui nécessite une actualisation pour s'adapter à la digitalisation. Cette réforme est essentielle pour aligner la gestion des finances publiques avec les réalités modernes et les exigences de la digitalisation.


Un futur financier modernisé pour Madagascar

Les efforts continus du MEF pour réformer les cadres juridiques et institutionnels positionnent Madagascar sur une trajectoire de modernisation financière. Ces réformes, alignées sur les tendances mondiales comme la digitalisation, promettent d’améliorer l'efficacité, la transparence et la responsabilité dans la gestion des finances publiques, contribuant ainsi au développement économique durable du pays.

bottom of page