top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Réhabilitation de la route Mananasy : une énorme potentialité économique déverrouillée dans la région Itasy

Après des décennies d'attente, la région d'Itasy voit enfin une transformation économique grâce à la réhabilitation de la route Mananasy-Soavinandriana.



La route Mananasy-Soavinandriana, laissée à l'abandon depuis 1968, renoue avec l'espoir et le développement grâce au projet CASEF (Croissance Agricole et Sécurisation Foncière), ouvrant de nouvelles perspectives économiques pour la région.


Un projet qui transforme la région

Le projet CASEF a permis la réhabilitation des 12,5 km de la route Mananasy-Soavinandriana, un axe stratégique pour l'économie locale. Après plus de cinquante ans de délabrement, cette route renaît, facilitant désormais l'accès aux marchés locaux pour les agriculteurs et réduisant les coûts de transport de manière significative. Avant cette intervention, la route était presque impraticable, ce qui paralysait l'économie locale malgré la richesse agricole de la région. Grâce à cette réhabilitation, même les petits véhicules de plaisance et les tuk-tuk peuvent désormais circuler, au grand bonheur des usagers locaux.


Impact économique direct

La réhabilitation de la route a eu des répercussions immédiates sur les coûts de transport. Selon Radoniaina Randriamiarana, représentant de LFL Madagascar pour la région Itasy, les frais de transport ont considérablement diminué, passant de 100 Ar par kilo à environ 25 à 30 Ar. LFL Madagascar, spécialisée dans la collecte de maïs pour la production d'aliments pour animaux, prévoit de collecter jusqu'à 700 tonnes de maïs cette saison, contribuant ainsi à satisfaire une partie de son besoin annuel de 45 000 tonnes. Cette amélioration logistique permet aux agriculteurs d'accéder plus facilement aux marchés et de vendre leurs produits à des prix compétitifs.


Changements dans la vie quotidienne

Pour les habitants de la région, la réhabilitation de cette route a transformé leur quotidien. Autrefois, ils devaient marcher deux heures pour rejoindre Soavinandriana depuis Mananasy. Aujourd'hui, ce trajet se fait en seulement 15 minutes en bajaj. Cette réduction du temps de trajet facilite non seulement le transport des marchandises, mais améliore aussi la qualité de vie des résidents, leur permettant de se concentrer sur d'autres activités productives.


Perspectives touristiques

Les autorités locales envisagent également un avenir prometteur pour le tourisme dans la région. La réhabilitation de la route pourrait revitaliser des sites de villégiature autrefois très prisés par les touristes étrangers, mais devenus inaccessibles à cause du mauvais état des routes. En facilitant l'accès à ces sites, la région espère attirer de nouveaux visiteurs, stimulant ainsi l'économie locale et créant des emplois dans le secteur touristique.


Un avenir prometteur pour l'Itasy

La réhabilitation de la route Mananasy-Soavinandriana par le projet CASEF est bien plus qu'une simple amélioration des infrastructures. Elle symbolise une véritable bouffée d'oxygène pour l'économie locale. Les agriculteurs et les entreprises de collecte bénéficient de nouvelles opportunités, la vie quotidienne des habitants est considérablement améliorée et le potentiel touristique de la région est renforcé. Une révolution économique et sociale est en marche dans la région Itasy, promettant un avenir prospère pour tous ses habitants.


En somme, la réhabilitation de la route Mananasy-Soavinandriana est un exemple concret de la manière dont les projets d'infrastructure peuvent transformer une région. Elle montre comment des initiatives bien ciblées peuvent non seulement résoudre des problèmes logistiques, mais aussi déclencher des dynamiques de développement économique et social durables. La région d'Itasy, autrefois paralysée par l'isolement et les difficultés d'accès, se dirige maintenant vers un avenir plein de promesses et de possibilités.

42 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page