top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Répression en Géorgie : après un discours antioccidental, la violence éclatée


En Géorgie, une vague de répression s'est abattue sur les manifestants après un discours menaçant des autorités, mettant en lumière les tensions croissantes entre le gouvernement et les partisans des valeurs démocratiques et de l'orientation européenne du pays.



Contexte politique tendu

La Géorgie, ancienne république soviétique du Caucase du Sud, est le théâtre d'une lutte politique intense entre les partisans du gouvernement au pouvoir et les défenseurs des valeurs démocratiques. Le projet de loi sur l'« influence étrangère », largement perçu comme une tentative de museler la société civile et les médias indépendants, a suscité une vague de protestations dans tout le pays.


Violences et répression

Après des semaines de manifestations pacifiques, les forces de l'ordre ont adopté une approche plus agressive en réprimant violemment les rassemblements à coups de canon à eau, de gaz lacrymogène et même de balles en caoutchouc, selon des témoignages et des vidéos . Cette répression brutale a entraîné des affrontements entre les manifestants et la police, faisant plusieurs blessés des deux côtés et de nombreuses arrestations.


Résistance et réaction internationale

Malgré la répression, les manifestants ont continué à affluer dans les rues pour défendre leurs droits démocratiques et exprimer leur soutien à l'orientation européenne de la Géorgie.


La présidente Salomé Zourabichvili a promis de mettre son veto au projet de loi, mais la résistance persiste face aux tentatives du parti au pouvoir de l'imposer.


Appel à la solidarité européenne

Le recours à l'hymne de l'Union européenne lors des manifestations souligne l'appel des manifestants à la solidarité européenne et à la protection des valeurs démocratiques en Géorgie. Les images de la répression brutale ont suscité des préoccupations au sein de la communauté internationale, mettant en lumière la nécessité d'une action concertée pour défendre les droits de l'homme et la démocratie dans le pays.


La répression des manifestations en Géorgie témoigne des défis persistants auxquels est confronté le pays dans sa quête de démocratie et de stabilité politique. Alors que la violence éclate dans les rues de Tbilissi, l'avenir de la Géorgie en tant que démocratie européenne demeure incertaine.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page