top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Réseau Environnement Santé : Une synergie pour la santé et l’environnement

Le Réseau Environnement Santé (RES) représente une véritable force de mobilisation pour intégrer la santé environnementale au cœur des politiques publiques. Fondée en 2009, cette association se consacre à vulgariser les connaissances scientifiques, sensibiliser le grand public et influencer les décisions politiques pour lutter contre les pollutions et les stress environnementaux qui menacent notre bien-être et celui des écosystèmes.


Né d'une urgence croissante de répondre aux crises sanitaires et environnementales, le RES a été créé par des experts et militants désireux de faire le lien entre la santé et l'environnement. Conscients que notre environnement influence directement notre santé, les fondateurs ont voulu une plateforme capable de sensibiliser et d’agir à tous les niveaux de la société. Le RES s'inscrit dans une dynamique où les découvertes scientifiques sur les perturbateurs endocriniens et autres polluants ouvrent les yeux sur les défis à venir.

 

Le RES a plusieurs missions clés : informer, agir et plaider. Informer le public sur les dangers des substances toxiques et des pratiques polluantes est essentiel pour éveiller les consciences. L'association mène des campagnes d'information rigoureuses et accessibles, allant des perturbateurs endocriniens aux effets des nanoparticules. Ces campagnes sont conçues pour toucher un large public, avec des messages clairs et des supports variés comme des brochures, des vidéos explicatives, et des conférences. Agir, c’est mettre en œuvre des initiatives concrètes comme la campagne « Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens », qui pousse les collectivités locales à adopter des politiques respectueuses de la santé environnementale. Cette campagne a été adoptée par de nombreuses municipalités qui ont modifié leurs pratiques, par exemple en supprimant les pesticides dans les espaces publics ou en promouvant les matériaux écologiques dans les constructions. Enfin, plaider consiste à influencer les décisions politiques et législatives pour intégrer la santé environnementale dans les priorités nationales, comme l’a fait le RES avec succès pour l'interdiction du Bisphénol A. Le plaidoyer implique également la participation active à des groupes de travail, des auditions parlementaires, et la rédaction de propositions législatives pour renforcer les réglementations existantes.

 

Le RES a accumulé des succès significatifs depuis sa création. Parmi les plus notables, l'interdiction du Bisphénol A en 2010, une avancée majeure dans la protection de la santé publique. Cette interdiction a été le fruit de plusieurs années de travail acharné, de mobilisation citoyenne, et de collaboration avec des scientifiques et des décideurs politiques. Le réseau a également été un acteur clé dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale sur les Perturbateurs Endocriniens, un cadre politique visant à réduire l'exposition aux substances chimiques nocives. Cette stratégie a permis d’identifier et de réglementer de nombreuses substances dangereuses, tout en encourageant la recherche et l’innovation pour trouver des alternatives plus sûres. En 2020, le RES a lancé le projet LIFE ChemBee, financé par l’Union Européenne, pour sensibiliser et former les professionnels de la santé sur les impacts des perturbateurs endocriniens. Ce projet inclut des ateliers, des modules de formation en ligne, et des outils de diagnostic pour aider les professionnels à mieux comprendre et gérer les risques associés aux perturbateurs endocriniens dans leurs pratiques quotidiennes.

 

Le RES déploie de nombreuses campagnes pour sensibiliser et inciter à l'action. « Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens » est l'une des initiatives phares, encourageant les collectivités à adopter des mesures concrètes pour éliminer les substances toxiques de leur environnement. Parallèlement, le projet CRECH-PEfree vise à éradiquer les perturbateurs endocriniens des crèches, offrant ainsi un environnement plus sain aux enfants. Le réseau ne se contente pas de sensibiliser mais propose également des solutions pratiques et innovantes pour réduire les expositions.

 

Le plaidoyer est au cœur des actions du RES. L’association intervient régulièrement dans le débat public pour défendre des politiques de santé environnementale ambitieuses. Par ses interventions dans les médias, ses participations à des colloques et ses contributions à des rapports parlementaires, le RES s'efforce de faire entendre la voix de la santé environnementale. Leur expertise est reconnue et sollicitée par les décideurs politiques, ce qui leur permet de peser véritablement sur les choix de société.

 

L’impact du RES se mesure également à travers les témoignages de ceux qu’il a touchés. De nombreux parents, enseignants, et élus témoignent des changements positifs apportés par les campagnes du RES dans leurs collectivités. Par exemple, la ville d’Annecy, ayant signé la charte des Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens, a mis en place des pratiques exemplaires pour réduire l’exposition des citoyens aux substances chimiques nocives. Ces témoignages montrent l’efficacité des actions du RES et la prise de conscience croissante des enjeux de santé environnementale.

 

L’avenir du RES s’annonce riche en défis et en opportunités. L'association compte intensifier ses actions en faveur de la réduction des expositions aux substances chimiques, notamment en poursuivant ses campagnes et en développant de nouveaux projets innovants. Le RES souhaite également renforcer ses collaborations internationales pour partager ses bonnes pratiques et s’inspirer des succès rencontrés ailleurs. En France, l'objectif est de continuer à influencer les politiques publiques pour que la santé environnementale devienne une priorité nationale.

 

Le Réseau Environnement Santé incarne une approche holistique et proactive de la santé environnementale. Par ses actions d’information, de sensibilisation et de plaidoyer, l’association démontre que la santé et l’environnement sont indissociables. À travers ses campagnes et ses projets, le RES offre des solutions concrètes et accessibles pour améliorer notre cadre de vie. En intégrant la santé environnementale dans les politiques publiques, le RES nous montre la voie vers un avenir plus sain et durable. Le chemin est encore long, mais grâce à des acteurs engagés comme le RES, il est possible d’espérer un monde où notre environnement sera véritablement synonyme de santé.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page