top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Randrana Sendikaly tire la sonnette d'alarme : le travail tue à petit feu les travailleurs

Le mouvement syndical Randrana Sendikaly se mobilise, dénonçant les défis croissants auxquels sont confrontés les travailleurs malgaches, lors d'une marche symbolique à l'occasion de la journée internationale des travailleurs.



Dans le contexte socio-économique complexe de Madagascar, le travail devrait constituer un pilier fondamental garantissant des conditions de vie décentes pour les travailleurs et leurs familles. Cependant, la réalité actuelle, selon le Randrana Sendikaly, est loin de répondre à ces aspirations. La marche organisée par ce mouvement syndical à Andohatapenaka, 67ha et Boulevard de l’Europe, a marqué la journée internationale des travailleurs, sous un thème frappant : "Le travail tue à petit feu les travailleurs".


Les défis de l'employabilité et du maintien d'un niveau de vie digne

Barson Rakotomanga, leader du Randrana Sendikaly, a mis en lumière les obstacles majeurs auxquels sont confrontés les travailleurs malgaches. La difficulté croissante de trouver un emploi stable s'ajoute à l'incapacité d'un seul salaire à couvrir les besoins essentiels d'une famille. Les coupures fréquentes de courant exacerbent ces difficultés, affectant la viabilité des entreprises et le revenu des travailleurs, notamment ceux qui sont indépendants.


Une pression financière accrue due à l'écart entre les salaires et l'inflation

Un autre sujet de préoccupation majeur soulevé par le Randrana Sendikaly est l'écart grandissant entre les salaires et l'inflation. Alors que le coût de la vie augmente de manière constante, les salaires stagnent, voire diminuent, laissant de nombreux travailleurs dans une situation financière de plus en plus précaire. Cette disparité crée un stress financier considérable pour les travailleurs et leurs familles, compromettant leur bien-être et leur stabilité économique.


L'appel à une action collective et à la solidarité

Face à ces défis croissants, le Randrana Sendikaly appelle à une action collective et à une solidarité renforcée entre les travailleurs. Ils exigent des mesures concrètes pour améliorer les conditions de travail, garantir des salaires décents et assurer une protection sociale adéquate pour les travailleurs et leurs familles. Cette mobilisation vise à sensibiliser l'opinion publique et à inciter les autorités à prendre des mesures urgentes pour répondre aux besoins pressants des travailleurs malgaches.


L'urgence d'une reconnaissance et d'une action oncertée

La marche organisée par le Randrana Sendikaly révèle la nécessité urgente de reconnaître et de traiter les difficultés auxquelles sont confrontés les travailleurs malgaches. Il est impératif que les autorités et les parties prenantes prennent des mesures efficaces pour garantir des conditions de travail dignes et des salaires justes, afin de préserver le bien-être et la dignité des travailleurs malgaches et de leurs familles.

4 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page