top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Rassemblement national : objectifs et stratégies avant les élections européennes


Le Rassemblement national (RN) se prépare pour les élections européennes de juin 2024, envisageant d'exploiter une vague populiste à son avantage. Jordan Bardella, président du RN, semble confiant quant à l'ascension attendue pour ces élections. Il projette de capitaliser sur ce qu'il appelle "la vague populiste", retardataire en France, et espère qu'elle influencera les futures élections présidentielles de 2027, tout comme Donald Trump l'a fait avec Barack Obama en 2016.


Les projections internes du RN envisagent un score de 30 %, surpassant les estimations des sondages les plus optimistes. Cette anticipation se rapproche du record historique du parti lors des élections régionales de 2015 (27,1 %). Jordan Bardella met sur une dynamique de vote utile dans la dernière phase de la campagne pour atteindre trois objectifs : obtenir la première place, marquer les esprits avec un score significatif, et affaiblir durablement ses adversaires directs, Reconquête ! et Les Républicains, en les répondant à la barre des 5 %.


Dans cette perspective, le parti s'est réuni en avant des cadres pour expliquer les rouages ​​de l'Union européenne, la décrivant comme en proie à une folie impérialiste. Pour surmonter la possible faible mobilisation de son électorat populaire, le RN insiste sur la date du scrutin, le seul message sur sa première affiche de campagne. Quant au programme européen du RN, il demeure assez vague.


Par ailleurs, le RN tire son optimisme des résultats électoraux étrangers, notamment le succès inattendu de son allié Geert Wilders aux Pays-Bas. La victoire de son parti (PVV), connue pour ses positions islamophobes et eurosceptiques, confirme, selon Marine Le Pen, un "attachement croissant à la défense des identités nationales".


Cette stratégie du RN pour les élections européennes vise à exploiter un sentiment populiste croissant et à maximiser sa représentation au Parlement européen, reflétant ainsi ses ambitions pour les échéances électorales à venir en France.

bottom of page