top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Recherche de citoyens nordiques par les institutions européennes


La Commission européenne fait face à une difficulté persistante depuis plusieurs années : attirer des candidats, en particulier issus des pays nordiques, pour occuper des postes au sein de ses institutions. Cette situation découle de plusieurs facteurs, notamment l'euroscepticisme, les défis liés aux concours d'accès et la détérioration des conditions de travail.


Un besoin urgent de représentation diversifiée

La Commission européenne, une institution vieille de 65 ans, ressent le besoin pressant d'attirer des citoyens provenant de pays tels que l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et d'autres nations nordiques. Bien que cette institution n'en soit pas encore à rédiger une annonce de ce type, de nombreux États du nord de l'Europe s'inquiètent de ne plus se sentir représentés au sein des institutions de la capitale européenne. Sur les 32 000 membres que compte actuellement l'exécutif européen, un déséquilibre de représentation citoyenne est de plus en plus préoccupant pour ces États.


L'importance de la représentativité pour la légitimité des décisions

La nécessité de représenter adéquatement chaque État membre au sein des institutions européennes est ancrée dans le traité de l'Union européenne. Cela revêt une importance cruciale pour garantir la légitimité des décisions prises à Bruxelles, permettant ainsi aux citoyens de ces pays de s'identifier et de se reconnaître dans ces choix. De plus, il est reconnu qu'une représentation numériquement plus importante donne à un État membre plus d'influence et de poids dans les décisions et politiques de l'Union européenne.


Difficultés et baisse de candidatures

Malgré les efforts du gouvernement suédois pour encourager la participation à ces institutions, la proportion de Suédois travaillant au sein de l'UE est en déclin depuis plusieurs années. Selon Matilda Rotkirch, chargée du recrutement des citoyens suédois pour les institutions européennes, le nombre de candidats suédois au concours d'entrée de l'UE a diminué, alors que de nombreux postes sont à pourvoir et d'autres devraient se libérer prochainement en raison des départs à la retraite.


La nécessité d'une représentation équilibrée et diversifiée au sein des institutions européennes reste un défi majeur. Les mesures visant à attirer davantage de candidats des pays nordiques sont essentielles pour maintenir une légitimité et une représentativité adéquates au niveau européen.

12 vues0 commentaire

Комментарии

Оценка: 0 из 5 звезд.
Еще нет оценок

Добавить рейтинг
bottom of page