top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Relancer l'intérêt pour les sciences parmi les jeunes à Madagascar



Le choix des études scientifiques ne séduit pas la majorité des élèves à Madagascar, un défi que le projet « ny asako rahampitso » initié par le Rotary Club Antananarivo Ainga s'efforce de relever. À travers des interventions ciblées dans les lycées, ce programme ambitionne de raviver l'attrait des jeunes pour les sciences. La participation de professionnels partageant leurs expériences dans ce domaine est un levier pour éveiller la curiosité et l'intérêt des lycéens.


Une faible attraction pour les séries scientifiques

Le Lycée Jean Joseph Rabearivelo (LJJR) illustre bien la réticence des élèves à s'engager dans les filières scientifiques, avec seulement 150 des 2215 élèves ayant opté pour la nouvelle série S. Cette désaffection est encore plus prononcée chez les filles, soulignant la nécessité d'interventions spécifiques pour encourager leur participation dans les disciplines STEM (Science, Technology, Engineering, Mathematics).


Des efforts concertés pour rééquilibrer la balance

L'initiative « ny asako rahampitso » s'inscrit dans un effort plus large pour corriger cette tendance, en offrant aux élèves une fenêtre sur les carrières potentielles dans les domaines de l'environnement, de l'architecture, de l'informatique, et plus encore. Avec plus de 250 intervenants répartis dans 104 classes et touchant 5833 élèves, le programme vise à inspirer une nouvelle génération à poursuivre des carrières scientifiques.


L'impact positif de l'orientation professionnelle

La reconnaissance des intervenants par des certificats numériques et le soutien des établissements scolaires à ces initiatives témoignent de l'importance accordée à l'orientation professionnelle. Les retours positifs des élèves ayant trouvé leur voie grâce à « ny asako rahampitso » renforcent l'espoir en l'efficacité de telles initiatives pour inverser la tendance.


Vers un avenir scientifique plus équilibré

La ségrégation de genre dans le choix des filières et les répercussions sur le marché du travail restent des défis majeurs. Les efforts pour stimuler l'intérêt des jeunes, particulièrement des filles, pour les sciences sont essentiels pour construire une société plus équilibrée et équitable. En promouvant la diversité et l'inclusion dans les domaines scientifiques, Madagascar peut espérer réduire les inégalités et ouvrir de nouvelles voies de progrès pour tous ses citoyens.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page