top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Renforcement du soutien militaire britannique à l'Ukraine

Volodymyr Zelensky bénéficie d'un renforcement du soutien militaire britannique à Londres, en direct.


Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, poursuit sa tournée européenne après avoir visité Rome, Berlin et Paris, dans le but de préparer une contre-offensive contre la Russie. Sa dernière étape l'a conduit au Royaume-Uni, où il s'est entretenu avec le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, avant de se rendre au Danemark. Dans le cadre de cette visite, le Royaume-Uni a annoncé qu'il livrerait bientôt des "centaines" de missiles anti-aériens et de drones d'attaques à l'Ukraine. Les derniers développements de la guerre en Ukraine sont suivis heure par heure.


Au cours des dernières 24 heures, le ministère russe de la Défense a affirmé avoir intercepté plusieurs missiles, dont des missiles anti-radar HARM, un missile de croisière de longue portée Storm Shadow et des projectiles de lance-roquettes multiples HIMARS. Dans le même temps, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a discuté avec le Premier ministre britannique de la possibilité pour les pays occidentaux de fournir des avions de combat à l'Ukraine, dans le but de créer une "coalition d'avions".


Cependant, le Royaume-Uni a déclaré qu'il n'avait pas l'intention d'envoyer des avions de combat en Ukraine, car les pilotes ukrainiens sont formés sur des F-16, que la Royal Air Force britannique n'utilise pas. Les nouvelles livraisons d'armes britanniques à l'Ukraine ont suscité une réaction négative de la part du Kremlin, qui a averti que cela entraînerait "encore plus de destructions". Le porte-parole de la présidence russe a dénoncé la volonté de la Grande-Bretagne de se positionner en tant que principal fournisseur d'armes à l'Ukraine, soulignant que ces livraisons ne modifieraient pas fondamentalement le déroulement du conflit, mais ne feraient qu'aggraver les destructions.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page