top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Reprise imminente des cours dans certaines universités publiques


Après une période d'incertitude et d'inactivité académique, les choses semblent enfin s'éclaircir pour les étudiants de certaines universités publiques. D'importantes réunions des conseils scientifiques dans divers établissements ont conduit à des décisions favorables pour la reprise des cours. Cette nouvelle a été particulièrement bien accueillie par les étudiants, bien que des préoccupations demeurent quant aux retards académiques accumulés.


Université d'Antananarivo: faculté des sciences

À la faculté des sciences de l'université d'Antananarivo, une réunion du conseil scientifique le 7 septembre a annoncé la reprise des activités pédagogiques à partir du 18 septembre. Cette décision a été relayée par voie d'affichage aux étudiants, apaisant ainsi leurs inquiétudes tout en soulignant les défis à venir pour rattraper le temps perdu, que ce soit pour les cours, les examens ou les soutenances de thèses.


École supérieure polytechnique et université de Fianarantsoa

Dans d'autres établissements tels que l'École supérieure polytechnique, le conseil scientifique a également annoncé la fin de l'année académique 2022-2023 pour le 31 octobre. Les responsables ont appelé tous les acteurs à prendre les mesures nécessaires pour la reprise. À l'Université de Fianarantsoa, le conseil scientifique a demandé aux enseignants-chercheurs de reprendre les activités académiques, y compris l'organisation des examens et des concours pour la prochaine année universitaire.


Implications pour les étudiants et les enseignants

Alors que ces annonces sont accueillies avec soulagement, elles apportent également leur lot de défis. Les étudiants et les enseignants doivent maintenant s'adapter à un calendrier resserré, ce qui implique une pression accrue pour achever les cours et les évaluations.


Réflexions finales

La reprise des cours dans ces universités publiques est un pas important vers la normalisation de l'éducation supérieure. Néanmoins, elle met en lumière le besoin urgent de solutions plus pérennes pour éviter de tels retards à l'avenir. Le rôle des conseils scientifiques et des administrations universitaires sera crucial pour naviguer à travers cette période de transition et assurer une expérience éducative de qualité pour tous les étudiants.


En somme, bien que la reprise soit une bonne nouvelle, elle est aussi un rappel que beaucoup reste à faire pour stabiliser et améliorer le système éducatif dans son ensemble.

2 vues

Comments


bottom of page