top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Restrictions draconiennes pour les exilés ukrainiens : L'étau se resserre

Kiev resserre l'étau sur les exilés ukrainiens en âge de combattre, provoquant l'inquiétude et la colère parmi les communautés en Europe occidentale.



Les récentes mesures prises par Kiev pour suspendre temporairement toutes les activités consulaires concernant les hommes ukrainiens âgés de 18 à 60 ans ont suscité une vive réaction parmi les exilés, notamment en Europe occidentale. Cette décision vise à inciter les citoyens en âge de servir dans l'armée à revenir au pays et à participer à l'effort de guerre, mais elle a semé l'inquiétude et la colère parmi les Ukrainiens établis à l'étranger.


Justification politique et réaction des exilés

Le ministre ukrainien des affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a qualifié cette décision de "juste", affirmant qu'elle était nécessaire dans le contexte de l'agression russe. Cependant, de nombreux Ukrainiens établis à l'étranger, comme Vlodymyr Dovhan, rejettent cette justification politique et expriment leur frustration devant les nouvelles restrictions.


Pression pour le retour au pays

Les mesures visent à empêcher les Ukrainiens de se soustraire à l'obligation de servir dans l'armée et à encourager leur retour au pays pour participer à l'effort de guerre. Les autorités de Kiev cherchent ainsi à mobiliser les ressources humaines nécessaires pour protéger le pays de la menace russe.


Inquiétudes et réactions face à l'interdiction

Cependant, cette décision a provoqué une vague d'inquiétude parmi les exilés, qui se retrouvent confrontés à une situation difficile. Beaucoup d'entre eux ont établi leur vie à l'étranger et craignent les conséquences de cette interdiction sur leur avenir et celui de leur famille.


Durcissement des sanctions et perspective d'évolution

La suspension des services consulaires est prévue jusqu'à ce que la loi sur le renforcement de la mobilisation entre en vigueur, prévoyant des sanctions plus sévères pour les récalcitrants. Cette évolution législative, abaissant également l'âge de la mobilisation, soulève des questions quant à son impact sur les exilés ukrainiens.


La décision de Kiev de restreindre les services consulaires pour les hommes ukrainiens en âge de combattre a déclenché une controverse importante parmi les communautés exilées. Alors que les autorités cherchent à mobiliser leurs ressources pour faire face à la menace russe, de nombreux Ukrainiens établis à l'étranger se retrouvent pris au milieu d'une situation politique tendue, confrontés à des choix difficiles quant à leur avenir.

1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page