top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Retour de la Syrie à la Ligue arabe : Des défis économiques persistants

Le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe ne devrait pas avoir d'impact significatif sur la situation économique du pays.

Dans une réunion préparatoire de la Ligue arabe qui s'est tenue lundi, des responsables syriens ont participé pour la première fois depuis la suspension du régime du président Bachar el-Assad en 2011. Cette réintégration marque la fin d'une période d'isolement diplomatique qui a duré plus d'une décennie. Le ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mekdad, a souligné l'importance de se tourner vers l'avenir et a mentionné les nombreux défis auxquels la Syrie doit faire face, y compris le conflit israélo-arabe. Cependant, malgré les opportunités prometteuses et les nouvelles lois favorables aux investissements annoncées par le ministre syrien de l'Économie, Mohammad Samer al-Khalil, les experts restent sceptiques quant à une amélioration immédiate de la situation économique du pays.


Selon Joseph Daher, professeur à l'Université de Lausanne, le retour de la Syrie à la Ligue arabe ne garantit pas une amélioration de la situation économique à court terme ni des investissements étrangers, en particulier de la part des monarchies du golfe. Les difficultés économiques de la Syrie, telles qu'un système financier effondré et un manque de main-d'œuvre généralisé, ainsi que les sanctions internationales, ont contribué à dissuader de nombreuses entreprises de s'engager dans des activités liées à la Syrie. En outre, des pays comme le Qatar ont manifesté leur réticence à normaliser leurs relations avec Bachar el-Assad. Malgré les aspirations économiques de la Syrie, les obstacles restent nombreux, ce qui fait de l'investissement économique dans le pays une perspective lointaine pour le moment.


Les dirigeants arabes se réuniront vendredi lors du sommet de la Ligue arabe à Djeddah, en Arabie saoudite. La présence de la Syrie à ce sommet, suite à l'invitation du prince héritier Mohammed ben Salmane, marque un retour significatif après plus d'une décennie d'absence.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page