top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Revirement à la CNaPS : Un favori disqualifié, un nouveau leader émerge

Changement de garde à la CNaPS : Une nomination inattendue ouvre un nouveau chapitre.

La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS) entame une nouvelle ère avec l'arrivée d'un nouveau Directeur Général. Le dernier conseil des ministres a confirmé la nomination de Vimbina Rahaingonjatovo, qui a été choisi parmi une multitude de candidats ayant répondu à un appel à candidatures largement diffusé. Le conseil d'administration de la CNaPS, dans un effort pour garantir une impartialité totale et éviter toute suspicion de népotisme, a fait appel à un cabinet indépendant de renom pour superviser le processus de sélection.


Après un processus rigoureux, dix candidats ont été présélectionnés sur la base de l'adéquation de leur profil avec les exigences du poste. Ces candidats ont ensuite été soumis à des tests écrits et à des entretiens, les résultats de ces deux étapes étant pondérés pour déterminer le classement final. Chaque candidat a reçu une note sur 20 pour les aspects techniques et managériaux et une autre note sur 20 pour la personnalité. La moyenne de ces deux notes a permis d'établir un classement. Trois candidats ont obtenu des scores particulièrement élevés lors de ces tests.


Cependant, le candidat qui a obtenu le score le plus élevé n'a pas été retenu pour le poste. Le conseil d'administration, lors de sa réunion du 20 juin, a décidé de le disqualifier à la suite de la découverte d'une plainte pour harcèlement sexuel à son encontre. Bien que le candidat bénéficie toujours de la présomption d'innocence dans l'attente de l'issue de l'enquête, le conseil a choisi de privilégier la prudence en disqualifiant ce candidat. Il est également important de souligner que toute nomination au conseil des ministres fait l'objet d'une enquête de moralité. Vimbina Rahaingonjatovo, qui a obtenu le deuxième meilleur score, a donc été nommé.


Le nouveau directeur général est confronté à un défi de taille pour rétablir l'ordre à la CNaPS, qui a été plongée dans une zone de turbulences suite au départ en exil de l'ancien DG, Raoul Arizaka Rabekoto, condamné pour corruption et détournement. De plus, l'ex-directrice générale par intérim est actuellement en liberté provisoire, suite à une action en justice liée au recrutement d'une centaine de personnes. Vimbina Rahaingonjatovo a donc pour principale mission de remettre la CNaPS sur la bonne voie, une tâche qu'il devra accomplir avec détermination.

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page