top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Richard Ramanambitana : présent au 44e congrès de l’Association Internationale des Maires Francophones

Du 22 au 24 mai 2024, une délégation malgache dirigée par Richard Ramanambitana, président de la délégation spéciale de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA), a participé au 44e Congrès de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) à Lausanne, en Suisse. La délégation comprenait également le maire d’Antsirabe, une représentante de la commune urbaine de Toamasina, et une représentante du secteur privé.



En tant que Premier magistrat de la ville d’Antananarivo, Richard Ramanambitana a pris part à une table ronde sur la violence basée sur le genre (VBG). Il a présenté la politique de la CUA en matière de promotion de la femme et d’égalité des sexes. Ramanambitana a mis en lumière les actions entreprises par la CUA pour lutter contre la violence basée sur le genre, notamment la construction d’un centre de santé intégré destiné à accueillir les femmes victimes de violences. Ce centre, financé conjointement par l’AIMF, l’Union européenne, et la CUA, offrira un accompagnement médical, social, juridique et psychologique en un seul lieu, une première dans l’espace des collectivités territoriales francophones.


Un cadre de partenariat stratégique

Le Congrès mondial des maires francophones, qui a réuni plus de 500 maires de diverses villes francophones, constitue une plateforme de discussions et d’échanges pour le développement des collectivités territoriales décentralisées. Ce rassemblement est marqué par un partenariat stratégique entre l’AIMF et l’Union européenne, visant à promouvoir des initiatives locales dans des domaines variés tels que la femme, le sport, l’environnement, l’eau et l’assainissement, l’énergie, et les innovations technologiques.


Des échanges enrichissants pour la délégation malgache

Pour la délégation malgache, ce congrès a été une excellente occasion de partager ses expériences réussies et d’apprendre des autres grandes villes du monde. Les discussions ont couvert des thèmes essentiels au développement durable des collectivités locales. En partageant ses pratiques et en s'inspirant des initiatives d’autres municipalités, la délégation vise à renforcer ses politiques locales et à améliorer les conditions de vie des citoyens.


La promotion de l’égalité femmes-hommes

La participation de Richard Ramanambitana à cette table ronde a permis de mettre en avant les efforts de la CUA pour promouvoir l’égalité entre les sexes. Les projets présentés illustrent l’engagement de la commune à intégrer les questions de genre dans ses politiques et programmes. Le centre de santé intégré pour les femmes victimes de violence est un exemple concret de cet engagement, offrant un modèle que d’autres collectivités pourraient adopter.


Vers une collaboration accrue

Le congrès a également permis d’envisager de nouvelles collaborations entre les villes francophones. Les échanges ont souligné l’importance de la coopération et du partage de connaissances pour surmonter les défis communs et promouvoir le développement durable. Le soutien de l’AIMF et de l’Union européenne est crucial pour la réalisation de ces objectifs.


La participation de Richard Ramanambitana et de la délégation malgache au 44e Congrès de l’AIMF a été marquée par des échanges fructueux et la présentation de projets innovants. L’engagement de la CUA dans la lutte contre la violence basée sur le genre et la promotion de l’égalité des sexes a été particulièrement mis en avant, illustrant le rôle crucial des collectivités locales dans la réalisation des objectifs de développement durable. Ce congrès a renforcé les liens entre les villes francophones et ouvert la voie à de nouvelles initiatives et collaborations pour un avenir meilleur et plus équitable.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page