top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Rudy Giuliani, autrefois avocat de Trump et ex-maire de New York, déclare faillite personnelle


Rudy Giuliani, figure centrale de la campagne de l'ancien président Donald Trump visant à contester les résultats des élections de 2020, a annoncé sa faillite personnelle devant un tribunal de New York le jeudi 21 décembre. Cette déclaration intervient suite à sa condamnation la semaine précédente à verser 148 millions de dollars (environ 135 millions d'euros) à deux assesseures électorales de Géorgie qu'il avait diffamées.


Le septuagénaire, connu pour son rôle en tant qu'avocat de Trump et pour avoir occupé le poste de maire de New York, a déposé une demande en vertu du chapitre 11 de la loi sur les faillites auprès du tribunal fédéral de Manhattan. Selon des documents judiciaires consultés par l'Agence France-Presse, il a déclaré des dettes s'élevant de 100 à 500 millions de dollars, contre un patrimoine évalué entre un et dix millions de dollars.


Condamnation et indemnités à verser

L'ancien maire de New York a été condamné par un jury d'un tribunal fédéral de Washington à payer 148 millions de dollars en indemnités et dommages-intérêts pour préjudice moral à Ruby Freeman et sa fille, Wandr Shaye Moss, toutes deux agentes électorales en Géorgie lors de l'élection présidentielle de novembre 2020. Cette élection a été remportée par le démocrate Joe Biden, mais Donald Trump n'a cessé de clamer depuis plus de trois ans que sa victoire lui avait été injustement dérobée.


Le litige et ses conséquences financières

Le différend juridique a pris racine dans les accusations de Giuliani à l'encontre de Freeman et Moss, les accusant de fraude électorale. Ces allégations non prouvées ont été un point central de la campagne de Trump pour contester les résultats électoraux. La condamnation et le verdict rendus par le tribunal ont eu un impact financier majeur sur Giuliani, le contraignant à déclarer faillite personnelle, affirmant des niveaux de dette considérables par rapport à son actif.


Contestation des résultats électoraux et ambitions politiques

L'implication de Giuliani dans la tentative de Trump de contester les résultats des élections de 2020 a été un élément significatif de l'après-élection. L'ancien président républicain a persisté dans ses affirmations de fraude électorale, bien que de multiples enquêtes et tribunaux aient confirmé la légitimité de la victoire de Biden. Cette contestation prolongée a polarisé la politique américaine et a eu des répercussions notables sur ceux qui y ont été directement impliqués, comme Giuliani.


Conséquences personnelles et professionnelles

La déclaration de faillite de Giuliani souligne non seulement les conséquences financières de sa participation à la contestation électorale, mais soulève également des questions sur l'impact potentiel sur sa carrière et sa réputation. En tant que figure éminente du monde juridique et politique, cette affaire pourrait avoir des implications durables pour Giuliani et sa participation à des affaires publiques à l'avenir.


La déclaration de faillite de Rudy Giuliani, ancien avocat de Donald Trump et ex-maire de New York, fait suite à sa condamnation à verser des millions de dollars en indemnités à des assesseures électorales de Géorgie. Cette décision judiciaire découle des accusations non prouvées de fraude électorale qu'il avait portées, illustrant les conséquences financières et potentiellement professionnelles de son rôle dans la contestation des résultats électoraux de 2020.


bottom of page