top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Russophobie" : Vladimir Poutine fustige l'Occident dans son discours sur l'état de la nation

Dans un discours annuel sur l'état de la nation très offensif, prononcé près d'un an après l'invasion de l'Ukraine, Vladimir Poutine a accusé l'Occident d'utiliser le conflit pour "en finir" avec la Russie.


Le président russe, Vladimir Poutine, a accusé l'Occident d'essayer de mettre fin à la Russie en utilisant le conflit en Ukraine pour cela. Dans un discours sur l'état de la nation, il a affirmé que l'escalade dans le conflit et ses victimes étaient entièrement la faute des élites occidentales, qu'il a été accusé de soutenir des forces néonazies en Ukraine. Il a également réaffirmé sa détermination à poursuivre l'offensive en Ukraine pour éliminer les menaces venant du régime néonazi existant depuis le coup d'État de 2014. Poutine a remercié le peuple russe pour son courage et sa détermination.


Malgré son discours sur l'Ukraine, Vladimir Poutine n'a pas exposé de stratégie pour remporter le conflit ni évoqué les pertes militaires russes, qui sont cependant considérables selon l'Ukraine et l'Occident. Dans son discours sur l'état de la nation, il a souligné que les sanctions internationales avaient échoué à "déstabiliser notre société" et que l'économie russe avait mieux résisté qu'anticipé. Il a appelé les hommes d'affaires russes à investir dans leur pays et à faire preuve de patriotisme économique, affirmant que l'État et la société les soutiendraient.


Dans son discours annuel sur l'état de la nation, Vladimir Poutine a appelé à poursuivre les "traîtres" en Russie et a déclaré que ceux qui ont choisi de trahir la Russie doivent être tenus responsables devant la loi. Il a également présenté l'Occident comme décadent, estimant que la pédophilie y était devenue une norme.

Comments


bottom of page