top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Sécurité alimentaire renforcée à Madagascar : 124 tonnes de riz défectueux éliminées à Toamasina



Dans un élan de protection des consommateurs, le ministère de l’Industrialisation et du Commerce (MIC) de Madagascar a pris une mesure exceptionnelle en saisissant et détruisant 124 tonnes de riz défectueux dans la région Atsinanana, à Toamasina. Cette action résolue fait suite à des analyses de laboratoire qui ont confirmé l'inaptitude du riz à la consommation, mettant en lumière les risques pour la santé publique.


Opération de destruction ciblée

Le 15 avril, le MIC a orchestré la destruction de ce riz, avec 60 tonnes incinérées à Antsarimasina et 64 tonnes à Barikadimy, en étroite collaboration avec les autorités locales. Cette opération a été précipitée par la découverte d'une tentative de reconditionnement des produits défectueux, mise au jour par la Direction régionale de l’Industrialisation et du Commerce (DRIC) Atsinanana et la Gendarmerie. Cette initiative démontre la vigilance et la rapidité des autorités face à des pratiques qui menacent la santé des consommateurs.


Engagement gouvernemental et actions punitives

Le MIC a affirmé que la commercialisation de produits défectueux est inacceptable et a réitéré l'engagement du gouvernement à garantir la qualité et la sûreté des produits alimentaires sur le marché. En agissant de manière prompte et décisive contre les pratiques commerciales irresponsables, le gouvernement envoie un message clair : la protection des consommateurs est une priorité qui ne souffre d'aucun compromis. Les contrevenants s'exposent à des sanctions sévères, soulignant ainsi la rigueur des politiques de sécurité alimentaire en vigueur.


Appel à la vigilance de la communauté

Le succès de ces mesures dépend également de la participation active des consommateurs. Le MIC encourage vivement les citoyens à rester vigilants et à signaler toute suspicion de malveillance ou de négligence dans la commercialisation des produits alimentaires. Cette démarche participative est cruciale pour maintenir les normes de sécurité alimentaire et assurer la protection continue de la santé publique.


En somme, la destruction de 124 tonnes de riz défectueux à Toamasina marque un jalon important dans les efforts continus du gouvernement malgache pour assurer la sécurité alimentaire et protéger les droits des consommateurs, renforçant la confiance dans les mécanismes de contrôle et de régulation des produits alimentaires sur le marché.

2 vues0 commentaire

Комментарии

Оценка: 0 из 5 звезд.
Еще нет оценок

Добавить рейтинг
bottom of page