top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Séisme du 6 février : le bilan actuel fait état de plus 5 000 morts dans les deux pays.

Selon un nouveau décompte ce mardi, le bilan s'est alourdi considérablement : 3 419 personnes sont mortes en Turquie et 1 509 en Syrie. Le mauvais temps qui plane sur l'Anatolie complique la tâche des secours et rend le sort des rescapés plus amer encore, grelottant sous des tentes ou autour de braseros improvisés.


L'urgence humanitaire se poursuit en Turquie et en Syrie après les violents séismes qui ont frappé ces régions le 6 février. Le bilan ne cesse de grimper, dépassant désormais 5 000 morts. Les secours se battent contre le temps et le froid, malgré les conditions difficiles causées par la pluie, la neige et le mauvais temps qui complique leur tâche. Des équipes de secouristes sont en train d'arriver des États-Unis, de France et du Qatar pour aider les populations touchées. Le président américain Joe Biden a promis à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan de fournir toute l'aide nécessaire, tandis que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé son soutien à long terme.


La Chine a indiqué qu'elle enverrait 5,9 millions de dollars d'aide, y compris des équipes médicales, des secouristes spécialisés en milieu urbain et du matériel d'urgence. Au total, 45 pays ont offert leur aide, et l'OMS a indiqué que jusqu'à 23 millions de personnes pourraient être touchées par les séismes. Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que l'OMS travaillerait en étroite collaboration avec tous les partenaires pour soutenir les autorités turques et syriennes. Trois vols charters d'aide médicale, incluant des trousses chirurgicales, sont en route depuis la plate-forme logistique humanitaire de Dubaï. Enfin, une cartographie des dommages est en cours pour permettre à l'OMS de concentrer son attention là où elle est la plus nécessaire.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page