top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Saint-Etienne remonte en Ligue 1, Metz à nouveau relégué

Saint-Etienne remonte en Ligue 1 après un match retour intense contre Metz. Découvrez les détails de cette soirée mémorable !



Dimanche 2 juin 2024, le stade de Saint-Symphorien a été le théâtre d’un suspense intense lors du match retour du barrage d’accession à la Ligue 1 entre le FC Metz et l’AS Saint-Etienne. Le match, suivi par 20 000 supporteurs messins et 850 fans stéphanois, a tenu toutes ses promesses, se terminant par un nul 2-2 après prolongation. Ce résultat permet aux Verts de retrouver la Ligue 1, deux ans après leur relégation, tandis que Metz subit sa septième relégation au XXIe siècle.


Un début de match explosif

Les Stéphanois, forts de leur victoire 2-1 au match aller, étaient légèrement favoris. Cependant, dès la 7e minute, l’attaquant messin Pape Amadou Diallo a été expulsé après un carton rouge confirmé par la VAR, suite à une faute sur Dennis Appiah. Réduits à dix, les Messins n’ont pas baissé les bras et ont ouvert le score dix minutes plus tard grâce à Lamine Camara, sur une action collective initiée par Koffi Kouao et Matthieu Udol.


Un pénalty controversé

À la 22e minute, Georges Mikautadze a aggravé le score pour Metz en transformant un pénalty controversé après avoir été effleuré par Irvin Cardona dans la surface. Le ballon, frappant d'abord le poteau gauche, a fini dans le petit filet opposé. Malgré ce coup dur, les Stéphanois ont réagi. À la 34e minute, Léo Pétrot a égalisé, remettant les deux équipes à égalité sur l’ensemble des deux matchs.


Une deuxième mi-temps et des prolongations électriques

La seconde période a vu une domination stéphanoise stérile malgré leur avantage numérique. À la 65e minute, un but de Yvann Maçon a été refusé après intervention de la VAR, laissant les deux équipes incapables de se départager même après sept minutes d'arrêt de jeu.


Pendant les prolongations, Metz a eu plusieurs occasions sans les concrétiser. Finalement, à la 116e minute, Ibrahima Wadji, entré en jeu peu de temps avant, a marqué le but de l'égalisation pour Saint-Etienne, scellant le retour des Verts en Ligue 1.


Conséquences pour les clubs

Pour Saint-Etienne, ce retour dans l'élite marque une renaissance pour ce club historique du championnat de France. Le club devrait bientôt officialiser la cession à Kilmer Sports Ventures (KSV), un groupe canadien qui va acquérir la totalité des parts sociales de l’ASSE.


Pour Metz, cette relégation est la septième au XXIe siècle, un record dans les cinq grands championnats européens. Le club lorrain entame un nouveau cycle avec le départ annoncé du directeur du football Pierre Dréossi pour Lens et de l’entraîneur Laszlo Bölöni.


Une soirée de contrastes

Cette soirée à Saint-Symphorien a été marquée par des moments de haute tension, de controverses arbitrales, et de retournements de situation. Pour les supporters de Saint-Etienne, c'est un moment de joie et d'espoir pour l'avenir. Pour ceux de Metz, c'est une déception et un rappel des défis constants auxquels le club est confronté pour se maintenir au plus haut niveau.


Le match retour du barrage d’accession à la Ligue 1 entre Saint-Etienne et Metz a été un condensé de suspense, de drames et de football passionné. Avec ce résultat, Saint-Etienne retrouve l'élite du football français, tandis que Metz devra se préparer à une nouvelle saison en deuxième division, cherchant à rebondir une fois de plus.


0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page