top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Saison des pluies : un défi persistant pour les bas-quartiers


Avec l'arrivée imminente de la saison des pluies, les bas-quartiers sont confrontés à une réalité alarmante. Les premières averses déclenchent une série de difficultés, les rues étant submergées d'eau mixte - un mélange menaçant d'eaux pluviales et d'eaux usées. Les résidents, désespérés et anxieux, anticipent une période éprouvante.


Un cycle ininterrompu de détresse

Les récentes pluies ont révélé une vérité inquiétante : malgré le passage des années, les problèmes infrastructurels dans les bas-quartiers restent inchangés. Les systèmes de drainage, obstrués par des déchets persistants, sont incapables de gérer l'afflux d'eau, posant des risques sanitaires et de sécurité. Les résidents s'efforcent de gérer l'inondation imminente de leurs foyers, une corvée familière et redoutée.


Les victimes silencieuses

Au cœur de cette crise se trouvent les enfants, les membres les plus vulnérables de ces communautés. Avec les rues transformées en rivières d'eaux usées, leur quotidien est entravé. Le trajet vers l'école devient un parcours d'obstacles insalubres, les exposant à des maladies et des dangers. Cette situation souligne une préoccupation urgente pour leur bien-être et leur avenir.


Un appel à l'action et à la responsabilité

La gravité de la situation nécessite une intervention immédiate des autorités. Cependant, il y a une autre vérité inconfortable - la complicité des résidents dans cette crise. Malgré les efforts de nettoyage et de sensibilisation de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), le comportement des individus aggrave la situation. La lutte contre les inondations est indissociable de la lutte pour le changement comportemental.


Sensibilisation et collaboration : des pas vers le changement

La solution à ce calvaire saisonnier réside dans un effort collectif. Une initiative de sensibilisation à long terme est cruciale, soulignant la nécessité de maintenir les canaux dégagés et d'adopter des pratiques de gestion des déchets responsables. Cela, couplé à des actions proactives des autorités locales, pourrait atténuer les effets dévastateurs de la saison des pluies.


Réimaginer l'avenir des bas-quartiers

Face à cette adversité récurrente, il est impératif de repenser la résilience des bas-quartiers. Cela signifie investir dans des infrastructures solides, éduquer les communautés sur l'importance de l'écologie urbaine, et créer un sentiment de responsabilité partagée. En fin de compte, la clé pour briser ce cycle perpétuel de désastres saisonniers réside dans l'engagement collectif à bâtir un environnement plus sûr et plus sain pour tous.

1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page