top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Sarh : exploration du coût de la vie



Sarh, autrefois connue sous le nom de Fort Archambault, est une des villes les plus importantes du sud du Tchad. Connue pour son rôle dans l'agriculture et le commerce, Sarh offre une perspective unique sur le mode de vie dans cette partie du pays.


Logement

Le marché du logement à Sarh est varié, avec des options allant des maisons traditionnelles aux constructions modernes. Les loyers en centre-ville peuvent varier de 70 000 à 130 000 francs CFA par mois, tandis que les zones périphériques offrent des logements plus abordables, avec des loyers autour de 40 000 francs CFA.


Nourriture

L'agriculture étant un pilier de l'économie locale, Sarh jouit d'un accès facile à une large gamme de produits frais. Les marchés locaux regorgent de fruits, légumes, céréales et viandes à des prix généralement inférieurs à ceux des grandes villes tchadiennes. Le budget alimentaire moyen d'un ménage à Sarh est d'environ 60 000 francs CFA par mois.


Transport

Comme dans d'autres villes du Tchad, les motos-taxis et les taxis collectifs constituent les principaux moyens de transport à Sarh. Les tarifs sont économiques, avec des courses en moto-taxi à environ 300 francs CFA. Le réseau de transport est adapté aux besoins locaux et reste une option abordable pour les résidents.


Services de santé

Sarh dispose de plusieurs établissements de santé, y compris un hôpital régional. Les services de santé sont plus accessibles et abordables qu'à N'Djaména, mais certains traitements spécialisés peuvent être limités. Les consultations de base coûtent entre 1 000 et 4 000 francs CFA.


Éducation

La ville offre une variété d'options éducatives, incluant des écoles publiques gratuites et des écoles privées avec des frais de scolarité allant de 30 000 à 100 000 francs CFA par an. L'éducation à Sarh est en croissance, avec une amélioration continue des infrastructures et de la qualité d'enseignement.


Loisirs et culture

Sarh, avec sa richesse culturelle et historique, propose diverses activités de loisir, notamment des événements communautaires, des marchés locaux et des espaces de rencontre en plein air. Les activités culturelles et de loisirs sont généralement peu coûteuses et forment un aspect vital de la vie sociale de la ville.


Sarh représente un exemple de ville tchadienne où le coût de la vie est modéré et adapté au contexte local. La ville allie une forte tradition agricole à une vie urbaine dynamique, offrant une qualité de vie équilibrée pour ses habitants.

Comments


bottom of page