top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Scandale à Betsiboka: une affaire d'or et de pouvoir


La région de Betsiboka, en particulier le district de Maevatanana, est reconnue pour ses abondantes ressources en or. Récemment, un scandale a éclaté, mettant en lumière des pratiques douteuses au sein des hautes sphères de l'administration régionale. Jean Roger Randrianjafinindrina, gouverneur de Betsiboka, a été incarcéré sous des accusations de complicité dans l'exploitation illégale d'or à Marokoro, une zone située le long de la rivière Kamoro. Les allégations avancent que le gouverneur aurait facilité l'utilisation d'équipements régionaux pour cette extraction illégale, soulevant des questions sur un possible abus de pouvoir et un détournement de biens publics.


Implication politique et enquête en cours

Les enquêtes actuelles cherchent à clarifier le rôle exact du gouverneur dans cet imbroglio. Si les allégations se confirment, les implications juridiques pourraient être considérables. Malgré les initiatives répétées du ministère des Mines et des Ressources stratégiques pour éradiquer l'exploitation sauvage d'or à Marokoro, cette pratique persiste, impliquant éventuellement la complicité de certains fonctionnaires.


Méfiance des citoyens envers les autorités

La méfiance des habitants de Marokoro envers les hauts responsables est palpable. Beaucoup soupçonnent des alliances clandestines entre les autorités et les exploitants illégaux, visant à piller les ressources aurifères. Cette situation souligne l'urgence d'enquêtes approfondies pour révéler la vérité et restaurer la foi des citoyens en leurs représentants.


Résistance et actions gouvernementales

L'opération récente de fermeture d'un site illégal d'extraction d'or par le ministère des Mines illustre la détermination du gouvernement à combattre ce fléau. Toutefois, les exploitants illégaux semblent résister activement. L'arrestation de ressortissants étrangers dans ce cadre montre l'étendue du problème et la nécessité d'une action ferme.


Enjeux judiciaires et réseaux de complicité

Les enquêtes judiciaires en cours doivent établir la culpabilité du gouverneur et dévoiler d'éventuelles complicités au sein des autorités. Si les craintes de la population se confirment, cela pourrait gravement ébranler la confiance envers les instances gouvernementales et souligner la nécessité de renforcer la lutte contre la corruption.


L'impératif de justice et d'équité

Le scandale de Marokoro révèle une situation alarmante où des autorités locales sont suspectées de favoriser l'exploitation illégale d'or. Il est crucial que la justice fasse toute la lumière sur ces allégations pour rétablir la confiance des citoyens et assurer une exploitation légale et équitable des ressources aurifères, au profit de la communauté et non de quelques individus corrompus.

bottom of page