top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Scandale à Londres : la Dircab de la présidence arrêtée

Scandale international! La Dircab de la Présidence arrêtée à Londres pour tentative de corruption.


Romy Voos Andrianarisoa, directrice de Cabinet de la Présidence de la République, a été arrêtée en public à Westminster, Londres, le 10 août pendant une réunion d'affaires. Deux jours plus tard, elle est présentée devant la justice britannique avec son associé, Philippe Tabuteau, PDG de "Groupe Impact Capital" basé à Genève. Ils sont accusés de tentative de corruption, ayant prétendument exigé un pot-de-vin de la société minière britannique Gemfields. Ils auraient demandé 225 000 livres sterling (environ 260 000 euros) et 5% des parts de Gemfields en échange d'une licence d'exploitation minière à Madagascar.


La National Crime Agency (NCA) britannique a confirmé ces informations dans un communiqué le 14 août. Les dirigeants de Gemfields auraient organisé une rencontre pour piéger les suspects. Le procès est prévu le 8 septembre devant le "Southwark Crown Court". Si les accusations sont vérifiées, les suspects pourraient être condamnés à une amende ou à une peine de prison pouvant aller jusqu'à 10 ans. Suite à cette affaire, la Présidence malgache a immédiatement limogé Romy Voos Andrianarisoa, affirmant qu'elle agissait seule et que la Présidence n'était au courant de rien.


Transparency International, via sa directrice exécutive Ketakandriana Rafitoson, a également réagi. Elle a souligné le manque d'engagement de l'État et de la justice contre la corruption, rappelant l'impunité dont ont bénéficié certains agents de l'État dans des scandales de corruption passés. Toutefois, Romy Voos Andrianarisoa demeure présumée innocente jusqu'à ce que la justice britannique se prononce.



70 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page