top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Scandale de corruption au Portugal : Antonio Costa démissionne


Mardi 7 novembre, le premier ministre portugais, Antonio Costa, a annoncé sa démission dans un contexte de scandale de corruption qui secoue le pays. Cette décision fait suite à des enquêtes en cours concernant de présumées irrégularités dans l'attribution de concessions d'exploitation de mines de lithium et d'un site de production d'hydrogène vert. Les autorités judiciaires ont effectué des perquisitions dans plusieurs ministères et domiciles, et plusieurs personnes de l'entourage d'Antonio Costa, dont son chef de cabinet et un ami, ont été placées en détention provisoire.


Le premier ministre, qui a dirigé le gouvernement pendant huit ans, a déclaré que la dignité de sa fonction n'était pas compatible avec des soupçons de corruption. Malgré son départ, il assure avoir la conscience tranquille. Les accusations de corruption pèsent non seulement sur des proches du premier ministre, mais également sur le ministre des infrastructures, Joao Galamba, qui est accusé de malversation et de trafic d'influence.


L'enquête met en lumière des irrégularités dans l'attribution de concessions minières et de production d'hydrogène vert dans le nord-est du pays. Les détails de ces affaires restent à préciser, mais ces accusations de corruption ont secoué le pays et poussé Antonio Costa à quitter ses fonctions.


En réponse à cette crise, le président de la République a convoqué des représentants des partis politiques pour discuter de la situation politique du pays. Le Conseil d'État se réunira également pour examiner la situation. Le président devrait annoncer prochainement s'il dissout l'Assemblée nationale et organise de nouvelles élections.


L'avenir politique du Portugal est incertain, avec un vide à la tête du gouvernement et la possibilité d'élections anticipées. Ce scandale de corruption a ébranlé la classe politique du pays et suscité des interrogations sur l'intégrité de ses dirigeants.


La démission d'Antonio Costa marque un tournant dans la politique portugaise et souligne l'importance de lutter contre la corruption au sein du gouvernement. La population portugaise attend des réponses et des mesures pour restaurer la confiance dans les institutions politiques du pays. La stabilité politique et la crédibilité du gouvernement sont en jeu, et le président devra prendre des décisions cruciales pour l'avenir du Portugal.

4 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page