top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Secteur agricole : une opération de dénombrement des ménages en cours

Une vaste opération de dénombrement des ménages agricoles est en cours à Madagascar, visant à actualiser les statistiques agricoles et à soutenir le développement du secteur.



Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, en collaboration avec l’Institut National de la Statistique de Madagascar (INSTAT), mène une opération de dénombrement des ménages dans le cadre du recensement général de l’Agriculture et de l’Elevage, une initiative cruciale pour la mise à jour des données agricoles du pays.


Objectif du recensement agricole

L'objectif principal de ce recensement est de constituer une base de données détaillée permettant de sélectionner les ménages à enquêter et d'évaluer leurs rendements en termes de productivité agricole. Environ 568 techniciens, issus du ministère et de l'INSTAT, sont mobilisés pour cette opération, avec 515 techniciens sur le terrain sous la supervision de 46 superviseurs et 7 techniciens en charge de la supervision dématérialisée. Cette initiative couvre 884 communes dans les 23 régions de Madagascar, se déroulant tout au long du mois de juin.


Réactualiser les statistiques agricoles

La mise à jour des statistiques agricoles est essentielle pour mieux évaluer les performances du secteur et faciliter la prise de décision. Le dernier recensement agricole remonte à 2004-2005, rendant cette actualisation indispensable. Financé par la Banque mondiale dans le cadre du projet STAT CAP II, ce recensement vise à collecter des données précises grâce à des formations régionales organisées pour les techniciens. Ces formations portent sur la conduite des enquêtes, les entretiens et l'utilisation d'outils comme les tablettes et les cartes ZD (Zone de Dénombrement).


Soutien aux exploitations familiales

Le secteur agricole représente 23% du PIB de Madagascar et emploie près de 85% de la population rurale. Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage s'engage à soutenir les exploitations familiales, considérées comme l'épine dorsale de l'agriculture malgache, via des programmes de formation et des initiatives comme les projets présidentiels « Ankohonana Miarina » et « Titre Vert ». À ce jour, 3 900 ménages ont déjà bénéficié de formations sur les techniques agricoles. L'objectif est de former plus de 50 000 ménages d'ici la fin de l'année pour renforcer les capacités des ménages vulnérables et des jeunes agripreneurs.


Encouragement des jeunes agripreneurs

En parallèle, des projets de développement de l'agro-business visent à encourager les jeunes à investir dans le secteur agricole. Le ministère prévoit d'installer près de 20 000 jeunes agripreneurs d'ici 2028, en collaboration avec divers partenaires. Cette initiative vise à renforcer le potentiel agricole du pays pour atteindre l'autosuffisance alimentaire d'ici 2028. La mise à jour des statistiques agricoles est cruciale pour mesurer l'avancement de ces objectifs ambitieux.


Vers une agriculture modernisée

En conclusion, l'opération de dénombrement des ménages agricoles à Madagascar est une étape cruciale pour actualiser les données et soutenir le développement du secteur. Avec le soutien du MIC et de l'INSTAT, cette initiative permettra de mieux comprendre les réalités du terrain, d'optimiser les rendements agricoles et de promouvoir l'autosuffisance alimentaire. La formation de milliers de ménages et l'encouragement des jeunes agripreneurs sont des actions déterminantes pour moderniser l'agriculture malgache et assurer un avenir durable pour le pays.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page