top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Sendrison Raderanirina et le Fy-M : une proposition de collaboration politique avec le régime en place


Dans une démarche surprenante, le parti Fy-M dirigé par Sendrison Daniela Raderanirina a exprimé sa volonté de coopérer avec le gouvernement actuel pour adresser la question de la pauvreté, en insistant sur la nécessité d'une transparence totale dans la mise en œuvre des politiques étatiques. La proposition inclut également la création d'une structure dédiée au suivi des relations avec la population, visant ainsi à établir une communication directe avec la base.


À la suite de l'annonce de la victoire d'Andry Rajoelina par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), Sendrison Daniela Raderanirina a été le premier parmi ses opposants à adresser ses félicitations au président nouvellement réélu, signifiant par la même occasion son acceptation démocratique de sa défaite. Cette déclaration ouvre la porte à une possible collaboration politique entre les deux entités. Toutefois, les détails spécifiques de cette alliance restent à clarifier, bien que la volonté de Sendrison Raderanirina de jouer un rôle plus actif dans la politique nationale soit perceptible. Il est envisageable que le leader du Fy-M ait des aspirations à occuper un poste de premier plan au sein du gouvernement, mais cela dépendra de la réceptivité et de la volonté du président Rajoelina à accepter cette offre d'aide.


L'initiative de Sendrison Daniela Raderanirina de tendre la main au régime en place soulève des questions sur la nature et les objectifs concrets de cette proposition de collaboration. Il reste à déterminer si cette démarche vise uniquement à participer activement à la résolution des problèmes sociaux ou si elle cache des motivations politiques plus profondes, comme l'obtention de postes influents au sein de l'appareil étatique.


La portée et les implications de cette proposition demeurent floues, laissant place à des spéculations sur les éventuelles dynamiques futures au sein du paysage politique malgache. La décision d'Andry Rajoelina concernant cette offre de collaboration pourrait façonner la direction et la nature des relations politiques à venir.


La proposition de collaboration politique avancée par Sendrison Raderanirina et le parti Fy-M envers le régime en place ouvre une porte à des possibilités nouvelles dans le paysage politique de Madagascar. La nature et l'ampleur de cette collaboration restent à définir, et il sera intéressant de voir comment cette offre sera accueillie et quelles en seront les conséquences sur la scène politique nationale dans les mois à venir.

bottom of page