top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Soutien des forces vives de la province de Fianarantsoa à la médiation PAN-FFKM


Sept associations de la province de Fianarantsoa ont exprimé leur soutien à l'initiative de la présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, et de la FFKM (Fikambanan'ny Fiangonana Kristiana eto Madagasikara) visant à mener une médiation politique pour résoudre la situation politique actuelle à Madagascar. Ces associations considèrent que le scrutin du 16 novembre est l'une des causes de la crise politique en cours.


Appel à la poursuite de la médiation

L'association des forces vives de la province de Fianarantsoa a appelé la PAN (Présidente de l'Assemblée nationale) et la FFKM à poursuivre leurs efforts de médiation. Il est à noter que la médiation PAN/FFKM n'a pas encore abouti à des solutions concrètes et a été critiquée par le Collectif des candidats, qui conteste les résultats électoraux.


Non-reconnaissance du processus électoral

L'association des forces vives de la province de Fianarantsoa ne reconnaît pas le processus électoral en général et les résultats électoraux en particulier. Elle appelle les citoyens malgaches à prendre conscience de la réalité qui prévaut dans le pays. Elle affirme que les habitants de Fianarantsoa ne permettront plus l'utilisation de leur région pour prendre le pouvoir de manière non démocratique.


Soutien à la médiation pour une solution pacifique

Le soutien de ces sept associations de Fianarantsoa à la médiation PAN-FFKM reflète le désir de trouver une solution pacifique à la crise politique qui sévit à Madagascar. La médiation politique reste un enjeu crucial pour résoudre les tensions et les différends politiques dans le pays.

7 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Komentar

Dinilai 0 dari 5 bintang.
Belum ada penilaian

Tambahkan penilaian
bottom of page