top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Stabilisation du marché du riz: distribution quotidienne de 25 tonnes aux détaillants par la SPM


Face à l'importance cruciale du riz dans la consommation quotidienne des Malgaches, la SPM (State Procurement of Madagascar) a intensifié ses efforts pour assurer une distribution constante et fiable de cette denrée de base. Cette initiative cible directement les détaillants, un maillon essentiel dans la chaîne d'approvisionnement, garantissant ainsi que les rayons ne soient jamais vides pour les consommateurs.


Mécanisme de distribution : une approche directe et localisée

L’approche adoptée par la SPM se démarque par son caractère direct et sa focalisation sur les détaillants. La semaine écoulée a vu plusieurs régions bénéficier de cette manœuvre, notamment Ambohimanambola, Tanjombato et Anosipatrana, ainsi que d'autres zones clés comme Namontana, Ifarihy, Iavoloha, et Isotry. Cette stratégie a pour objectif de rapprocher le produit des consommateurs et de s'assurer que les fluctuations du marché international n'affectent pas la disponibilité ou les prix du riz au niveau local.


Contrôle des prix et qualité : l'engagement du MICC

Le riz, vendu à 800 ariary par kapoaka pour le Makalioka et à 750 ariary pour le riz de luxe importé, reste accessible à la majorité grâce à la supervision du MICC (Ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation). Le ministère ne se contente pas de fixer des prix équitables mais déploie également des agents pour s'assurer que ces tarifs sont respectés. Cette démarche vise également à préserver les consommateurs de produits de qualité inférieure ou de prix exorbitants.


Impact sur le quotidien des malgaches

Avec 25 tonnes de riz distribuées quotidiennement, l'initiative de la SPM ne garantit pas uniquement la stabilité du marché, mais elle joue également un rôle dans la sécurité alimentaire. Le riz, étant un aliment de base pour de nombreux Malgaches, cette constance dans la distribution signifie aussi une certaine sérénité pour les foyers, sachant que leur source principale de subsistance ne sera pas perturbée par les caprices du marché global.


Vers un futur durable : la nécessité de solutions à long terme

Cependant, il est primordial que cette initiative soit considérée comme une solution temporaire. Pour un impact à long terme, Madagascar doit envisager d'investir dans une production de riz locale plus robuste, réduisant ainsi la dépendance aux importations. Des stratégies telles que l'amélioration des rendements agricoles, l'investissement dans la recherche pour des variétés de riz résilientes, et l'autonomisation des agriculteurs locaux pourraient être des pas vers un marché du riz autosuffisant et stable.


En conclusion, la démarche proactive de la SPM, appuyée par les contrôles rigoureux du MICC, est un modèle d'intervention d'urgence. Néanmoins, le futur de l'approvisionnement en riz à Madagascar repose sur des solutions structurelles et durables, garantissant la sécurité alimentaire sans dépendre excessivement des acteurs externes.


3 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page