top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Surproduction de tomates à Andina-Ambositra : les défis des producteurs


La commune rurale d'Andina, située dans le district d'Ambositra, région d'Amoron'i Mania, connaît une période de surproduction de tomates. Malgré son potentiel agropastoral et minier, la précarité demeure une réalité pour de nombreux habitants, principalement en raison du mauvais état des infrastructures, telles que les pistes d'accès et les routes vers les zones de production. Cette campagne de récolte et de collecte de tomates met en lumière les défis auxquels sont confrontés les producteurs locaux, notamment en raison des conditions météorologiques changeantes, avec alternance de soleil et de pluie.


Andina-Ambositra : un foyer de production de tomates

Dans la commune rurale d'Andina, la culture de tomates est l'une des activités phares, succédant à la culture en déclin des oranges. La saison de production de tomates s'étend d'octobre à novembre-décembre, laissant ensuite place à la culture du riz. Les rizières sont souvent utilisées pour la culture de tomates, ce qui permet d'optimiser l'utilisation des terres agricoles.


Baisse des prix et déficits pour les producteurs

En 2023, la production de tomates à Andina-Ambositra est exceptionnellement élevée, ce qui a entraîné une baisse significative des prix sur le marché local. Le prix d'un panier de tomates de 8 à 10 kg, appelé "garaba", est passé de 15 000 à 18 000 Ar en période normale à seulement 2 000 Ar à 5 000 Ar actuellement. Cette situation engendre des déficits pour les producteurs, qui sont confrontés à des coûts croissants liés à l'emballage, au transport manuel, aux engrais et aux produits phytosanitaires. De plus, le manque de collecteurs sur place aggrave la situation, en grande partie en raison de l'état des routes et de l'insécurité.


Un appel pour une unité de transformation

Les producteurs d'Andina-Ambositra ont exprimé à plusieurs reprises leur souhait de mettre en place une unité de transformation locale, afin de créer de la valeur ajoutée à leurs produits. Cependant, la réalisation de ce projet se heurte à plusieurs obstacles, notamment l'insécurité, l'état des routes, la disponibilité d'énergie hydroélectrique et surtout la volonté politique des dirigeants.


La surproduction de tomates à Andina-Ambositra présente à la fois des opportunités et des défis pour les producteurs locaux. Si elle offre la possibilité d'augmenter la production, elle entraîne également une pression sur les prix et des déficits pour les agriculteurs. La mise en place d'une unité de transformation locale pourrait contribuer à résoudre certains de ces problèmes, mais nécessiterait des efforts concertés pour surmonter les obstacles actuels. La situation met en lumière l'importance de l'investissement dans les infrastructures et le soutien aux initiatives locales pour promouvoir le développement rural durable.

23 vues0 commentaire

टिप्पणियां

5 स्टार में से 0 रेटिंग दी गई।
अभी तक कोई रेटिंग नहीं

रेटिंग जोड़ें
bottom of page