top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Surveillance des prix des produits de première nécessité : le MICC renforce ses contrôles


Cette semaine, le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation (MICC) a intensifié ses efforts de surveillance sur le marché des produits de première nécessité (PPN). Des contrôles inopinés, menés par divers représentants du MICC, ont eu lieu sur les places de marché de la capitale. Ces contrôles visaient principalement à surveiller de près les prix, avec une attention particulière portée sur le riz, un aliment fondamental pour de nombreux foyers.


Objectif : mettre un terme aux spéculations abusives

La mission de ces contrôles résidait dans la lutte contre les spéculations abusives, une initiative cruciale en cette période de fin d'année où la demande de produits alimentaires de base peut être plus importante. Ces opérations ont permis de recueillir des données précises sur les prix pratiqués, offrant ainsi une vue d'ensemble des tarifs du riz, notamment du riz importé 25%, du riz semence, du tsipala, du riz dista, makalioka, mena Manalalondo, ainsi que du riz de luxe importé.


Fourchette de prix

Selon les informations collectées, cette semaine, les prix se situent généralement entre 800 Ar et 850 Ar pour le kapoaka de riz, tandis que d'autres variétés telles que le riz dista, makalioka, mena Manalalondo et le riz de luxe importé sont évaluées entre 900 Ar et 950 Ar. Ces contrôles ont permis de dresser un tableau clair des tarifs en vigueur sur le marché.


Stocks suffisants

Les autorités ministérielles ont également souligné la suffisance des stocks disponibles pour répondre aux besoins de la période de soudure. Profitant de ces interventions sur le terrain, elles ont également sensibilisé les commerçants quant à l'importance cruciale de se conformer strictement aux réglementations en vigueur.


Sensibilisation et contrôle

Ces actions de contrôle du MICC visent à garantir un environnement de marché équitable et à protéger les consommateurs contre les pratiques spéculatives. Elles reflètent l'engagement des autorités à maintenir la stabilité des prix des produits de première nécessité pour le bien-être des citoyens.

4 vues0 commentaire

תגובות

דירוג של 0 מתוך 5 כוכבים
אין עדיין דירוגים

הוספת דירוג
bottom of page