top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Téléphérique à 3 000 Ar : un nouveau moyen de transport pour la classe moyenne

Le président Andry Rajoelina inaugure le téléphérique reliant Anosy et Soarano, une solution moderne pour désengorger la capitale malgache.



Le 23 juin, le président Andry Rajoelina a lancé la nouvelle ligne téléphérique Orange à Antananarivo, offrant une alternative moderne et abordable au transport urbain pour la classe moyenne.


Une solution pour une capitale engorgée

Avec une population dépassant les 3 millions d’habitants, Antananarivo fait face à des embouteillages chroniques. Le président Andry Rajoelina a inauguré la ligne téléphérique Orange, reliant Anosy à Soarano, pour répondre à ce défi. "Le téléphérique est la seule option permettant de désengorger les embouteillages monstres dans la Capitale face au tramway et au métro," a déclaré le président. Ce nouveau mode de transport, à un tarif de 3 000 Ar, est accessible à la classe moyenne, offrant une alternative économique aux taxis, souvent inabordables pour beaucoup.


Un trajet rapide et écologique

Lors de l’inauguration, le président, accompagné de membres du gouvernement et de l'ambassadeur de France, Arnaud Guillois, a effectué le trajet dans une des 27 cabines du téléphérique. Le voyage entre Anosy et Soarano a duré seulement 3 minutes et 15 secondes à une vitesse de 20 km/h. Ce moyen de transport est non seulement rapide mais aussi respectueux de l’environnement, un aspect essentiel pour une ville en pleine croissance.


Sécurité et fiabilité garanties

Le Secrétaire d’État chargé des Nouvelles Villes et de l’Habitat, Gérard Andriamanohisoa, a assuré que le téléphérique respecte les normes de sécurité internationales. En cas de défaillance du moteur principal, un moteur de secours se déclenche automatiquement. Cette phase d’essai avec passagers a été une réussite, sans incident à déplorer, renforçant la confiance du public dans ce nouveau système de transport.


Une gestion locale et des emplois créés

Pour garantir l’efficacité et la durabilité du téléphérique, une société de droit malgache sera créée pour gérer l’exploitation et la vente des tickets. Les résultats de l’appel d’offres pour cette gestion seront bientôt connus, et ce projet promet de générer de nombreux emplois, notamment dans les aspects commerciaux du service.


Tarifications sociales pour une plus grande accessibilité

Des tarifs subventionnés seront appliqués pour les étudiants, les personnes âgées et les malades se rendant à l'hôpital. Cette mesure vise à rendre le téléphérique accessible à une plus grande partie de la population, renforçant ainsi son rôle social.


Soutien et collaboration internationale

L'ambassadeur de France à Madagascar a souligné le rôle crucial du financement français et du savoir-faire des entreprises françaises POMA et Colas dans la réalisation de ce projet. Le respect des délais et la qualité de l'infrastructure démontrent une collaboration fructueuse entre Madagascar et la France.


Le lancement du téléphérique à Antananarivo marque un tournant dans le transport urbain de la capitale malgache. Avec des tarifs abordables, des mesures de sécurité rigoureuses et un impact environnemental réduit, ce projet offre une solution viable aux problèmes de mobilité urbaine tout en soutenant le développement économique local.

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page