top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Téléphérique d'Ankorondrano : progrès et patience.

Le futur téléphérique promet un trafic fluide à Ankorondrano, mais pour l'instant, c'est embouteillage à l'horizon.

La construction des pylônes du futur téléphérique d’Ankorondrano engendre actuellement une cascade d'embouteillages sur les principales voies de la région, en particulier sur la route des Hydrocarbures. Les automobilistes et résidents locaux sont contraints de revoir leurs habitudes, car la congestion devrait se poursuivre jusqu'à la fin d'août. Malgré les interventions des agents de circulation et la saison des vacances en cours, les pics de trafic restent une épreuve pour beaucoup, avec des embouteillages rendant les trajets particulièrement laborieux. Cette initiative, bien que destinée à désengorger le trafic à long terme, pose de sérieux défis à court terme.


Le Boulevard de l’Europe et la Route Ravoninahitriniarivo sont parmi les plus touchés, avec des restrictions et des fermetures alternées en prévision de l'installation des pylônes. De plus, même pendant les Jeux des Iles, des travaux continueront, affectant potentiellement les déplacements des compétiteurs et officiels séjournant dans la région. Il est indéniable que la promesse du téléphérique vise à améliorer la mobilité urbaine, mais sa réalisation actuelle est une source de préoccupation pour la population locale.


Face à ces désagréments, les citoyens s'adaptent. Certains, pour éviter les retards professionnels, ont dû avancer leurs horaires de départ. Mais au-delà de ces perturbations temporaires, c'est tout le paysage des infrastructures de la capitale qui mérite attention. Les problèmes d'accumulation d'eau lors des intempéries rendent certains axes presque impraticables, rappelant que, malgré les progrès, le chemin vers une infrastructure robuste et fiable est encore long.

13 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page