top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Tensions croissantes entre Paris et Bakou : conflit d'intérêts franco-azerbaïdjanais


La récente réunion annuelle de la Communauté des États indépendants a été le théâtre d'une escalade de tensions entre la France et l'Azerbaïdjan. Alors qu'Ilham Aliev, président de l'Azerbaïdjan, se joignait à Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg, des événements diplomatiques houleux se déroulaient entre Paris et Bakou.


Expulsion des diplomates français

Dans un geste de protestation, l'ambassadrice française en Azerbaïdjan, Anne Boillon, a été convoquée au ministère des affaires étrangères azerbaïdjanais. La diplomatie azerbaïdjanaise a informé de l'expulsion immédiate de deux employés de l'ambassade française, invoquant des "activités incompatibles avec leur statut diplomatique". Ces diplomates ont été sommés de quitter le pays sous 48 heures, une décision suivie par une réaction médiatique hostile.


Allégations d'espionnage et de propagande

Des médias pro-Aliev ont rapporté la découverte présumée d'un "réseau d'agents du renseignement français" au sein de l'ambassade, affirmant que ceux-ci seraient impliqués dans des activités de propagande contre l'Azerbaïdjan, notamment en Arménie. Ces affirmations ont été appuyées par des personnalités politiques du parti au pouvoir, alimentant davantage les tensions.


Réactions de l'Azerbaïdjan

Elchin Amirbayov, représentant du président Aliev pour la normalisation des relations avec l'Arménie, a minimisé ces affirmations, qualifiant la version des faits des médias d'"interprétation" sans fournir d'autres détails. Cependant, pour lui, l'expulsion des diplomates français est due à la "position partiale" de la France dans le conflit arméno-azerbaïdjanais.


Ces récentes frictions diplomatiques soulignent les tensions croissantes entre la France et l'Azerbaïdjan, exacerbées par les divergences dans le conflit arméno-azerbaïdjanais. Ces événements reflètent la complexité des relations internationales et les défis politiques auxquels sont confrontés les pays impliqués dans des contentieux régionaux délicats.

bottom of page