top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Tensions en Ukraine : succès des opérations militaires et retrait d'Alstom de TMH


L'armée ukrainienne a annoncé des opérations réussies sur la rive gauche du Dniepr, dans la région de Kherson, marquant un tournant dans les affrontements. Cette annonce fait suite à la reconnaissance par la Russie de la présence des forces ukrainiennes sur la rive est, une zone précédemment sous son contrôle. Cette évolution dans le conflit en Ukraine souligne les changements récents dans la dynamique militaire et stratégique de la région.


Parallèlement, le groupe Alstom s'apprête à se retirer de Transmashholding (TMH), fabricant russe de wagons, en cédant sa participation de 20 %. Cette décision intervient dans un contexte tendu, après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Alstom avait déjà suspendu ses livraisons et investissements en Russie en mars 2022 en réaction à cette situation. En conséquence, le groupe avait enregistré une dépréciation de 441 millions d'euros sur sa participation dans TMH.


Le directeur de TMH, Kirill Lipa, a confirmé la volonté d'Alstom de se désengager de TMH d'ici à la fin de l'année. Toutefois, aucune précision n'a été fournie quant aux détails de cette cession. Alstom n'a pas encore répondu aux sollicitations pour apporter des commentaires supplémentaires. L'entreprise française avait souligné qu'il n'existait pas de liens opérationnels significatifs entre elle et TMH, précisant que sa participation dans TMH relevait d'un investissement.


Ces développements militaires en Ukraine et les choix économiques d'Alstom reflètent l'impact profond du conflit dans la région, avec des répercussions tant sur le plan géopolitique que sur les décisions stratégiques des entreprises internationales opérant dans la région.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page