top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Tidjane Thiam, nouveau président du parti démocratique de Côte d’Ivoire


L'élection de Tidjane Thiam à la présidence du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) constitue un retour triomphant au pays pour le banquier franco-ivoirien. Ce dernier a été élu avec une majorité écrasante de 96,5 % lors du congrès du parti à Yamoussoukro, reléguant Jean-Marc Yacé, maire de Cocody, à 3,2 % des voix. Plus de 6 000 congressistes ont exercé leur droit de vote sans incident majeur, affichant une participation de 64 %.


Cette élection fait de Tidjane Thiam le troisième président élu de l’histoire du PDCI, succédant à Félix Houphouët-Boigny et Henri Konan Bédié. Sa victoire ouvre la voie à une possible candidature à la prochaine élection présidentielle prévue en 2025. Dans son discours, Thiam a exprimé un profond respect envers ses prédécesseurs et a souligné l’honneur conféré par le déroulement positif du congrès, acceptant humblement la responsabilité qui lui a été confiée.


Un retour fructueux au service politique

La transition de Tidjane Thiam, ancien banquier de renom, vers la sphère politique ivoirienne s'annonce comme un événement majeur. Sa victoire à la tête du PDCI est perçue comme un retour fructueux dans son pays d'origine, marquant un tournant significatif dans sa carrière. Cette entrée fulgurante dans le domaine politique offre à Thiam une plateforme pour jouer un rôle essentiel dans l'avenir politique de la Côte d’Ivoire.


Le PDCI : héritage et nouveau leadership

Fondé en 1946, le PDCI a été marqué par la présidence de figures historiques telles que Félix Houphouët-Boigny et Henri Konan Bédié. L’élection de Tidjane Thiam représente un renouveau pour le parti, mélangeant l'héritage des anciens dirigeants à une nouvelle vision et à un leadership contemporain. Sa nomination à la tête du parti laisse présager des changements substantiels dans le paysage politique ivoirien.


Les enjeux de l'élection présidentielle de 2025

Avec sa victoire au PDCI, Tidjane Thiam se positionne comme un candidat potentiel à l'élection présidentielle de 2025. Son expérience professionnelle, son expertise en économie et sa notoriété internationale font de lui un prétendant sérieux. Son accession à la présidence du parti lui confère une plateforme pour présenter sa vision et rassembler un soutien populaire en vue de cette échéance électorale majeure.


Une responsabilité nouvelle et cruciale

Tidjane Thiam, en acceptant la présidence du PDCI, endosse une responsabilité majeure dans l'orientation politique du parti et, par extension, du pays. Son rôle à la tête du plus grand parti d'opposition de la Côte d'Ivoire soulève des attentes quant à sa capacité à unifier et à conduire le parti vers des réformes significatives et une stratégie efficace pour les prochaines élections nationales.

bottom of page